Qu'on se le dise ! AMD est vivant, bien vivant !

Tout le monde se le rappelle, Intel a choisi dès le départ de fournir des solutions destinées aux entreprises. Ce qui lui a valu d'être pendant longtemps considéré comme un partenaire sur les PC de bureaux. Pour se faire une place, AMD a choisi les autres applications, les jeux, la vidéo et autres "dérivés" de l'époque.

hardware_003.jpg hardware_004.jpg

La série des Pentium s'arrête avec la version 4 (Netburst). Intel comprend, un peu tard, que la course à la montée en puissance devient une erreur. AMD en profitera pour se faire vraiment (et enfin) un nom, et une réputation: à juste titre d'ailleurs. AMD, avec les Athlon, entre enfin en compétition. Puis les Athlon 64 feront des ravages dans les rangs d'Intel, dont seul le modèle Extreme pourra tirer son épingle du jeu.

La suite est connue. Intel revient sur son Pentium III, le retravaille correctement cette fois, et naissent les séries Core. Les Core Duo, puis les Core 2 Duo, et pour finir les moutures Quad, constituent la réplique Intel. AMD perd un peu de terrain lors de la fusion/acquisition de ATI, avec pour conséquence des pertes de parts de marché.

Le nouveau nom des prochains processeurs AMD, Phenom. L'architecture K10 n'est que la première étape d'une pensée industrielle adoptée par le groupe AMD / ATI. Si Intel dispose déjà d'une section processeurs graphiques, ce n'est pas la cas d'AMD. Or, ce processeur est encore sous-exploité. DirectX 10 de Microsoft nous le prouve. Les GPU peuvent très bien servir à autre chose, même si leur tâche première est de restituer des images, des graphismes.
Les flux audio, mais surtout vidéo en haute définition, demandent des puissances de calculs parfois (souvent ?) supérieures à ce que demande un jeu vidéo.
Avec ATI dans ses rangs, AMD a commencé le processus appelé Fusion. Il faut bien dire que la section "communication" est en retard chez eux. Il est à l'heure actuelle assez difficile d'obtenir d'AMD des informations. Et c'est quoi Fusion ?
C'est superposer sur une seule plaque, un CPU et un GPU. Nous devrions en voir le résultat en 2008. Bref il s'agit d'intégrer dans un processeur central, une solution graphique. Si ça marche (AMD le pense vraiment) imaginez un peu par la suite... Un quad core reprenant cette formule. Mais en amplifiant quelque peu la puissance de calcul de ce GPU intégré ou injecté, et débarrassé du goulot d'étranglement du bus PCI-Express, même si celui-ci passe en version 2.0... Mieux encore avec Agena, qui est quad-core, ou encore AgenaFX sur socket 1207.
Voilà donc ce qui nous attend prochainement.

hardware_005.jpg hardware_006.jpg hardware_007.jpg


Maintenant, si vous vous demandez pourquoi toujours plus de processeurs dans une unité centrale, vous aurez déjà là un début de réponse. Car la suite sera bien plus passionnante encore, et elle expliquera la présence de système double quad-core (ou octo-core). Mais de toutes les façons que l'on puisse voir les choses, en bien ou moins bien, les applications et leur traitement seront de plus en plus compliquées à gérer et mettre en oeuvre. Elles demanderont de plus en plus de puissance de calcul. D'ailleurs ça se voit de suite avec les navigateurs web.

Ne pas oublier non plus la domotique, qui pointe son nez. Et sur ce secteur, l'octo-core sera tout à fait à sa place. Et qui sait, c'est peut-être sa destination finale...

Une suite viendra dans une news ultérieure.
par Shan Commenter
Partager | Source : AnandTech

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 11 requêtes SQL en 0.0391 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales