Collègues joueuses, joueurs, bencheuses, bencheurs, geekettes et geeks, et pardon si j’oublie d’autres catégories ou appellations… Je me permets d’attirer votre attention sur cet article qui je l’espère, vous apportera certains éclaircissements sur le comportement de vos machines « in game » et enlèvera de votre esprit quelques idées reçues sur ce que nécessite (ou pas nécessairement) un jeu pour tourner dans de bonnes conditions, afin que vous puissiez prendre tout le plaisir possible dans vos expériences vidéo-ludiques.

J’en vois déjà certains s’insurger sur ce qui va suivre, à savoir : « Des tests de ce genre ? Mais il en pleut par dizaines chaque jour sur la toile et qui plus est, réalisés par de vrais pros… » Et je répondrai(s) sans hésiter : « Certes, et qui suis-je pour dire le contraire ? ». Vous pouvez d’ores et déjà vous rassurer car je n’ai absolument pas la prétention de faire quelque chose d’absolument inédit, car encore une fois, ce serait mentir.

Il n’y aura pas dans ce test un calcul des images par seconde dans toutes les résolutions possibles et imaginables, filtres activés ou pas avec douze (ou plus si affinités) versions différentes de pilotes… rien de tout cela. Je vais uniquement prendre comme exemple les réglages que j’utilise dans mes jeux, de manière totalement arbitraire et suivant mes goûts.

D’avance, pardon pour les campagnes de marketing, publicités et autres signaux ou images subliminales visant à nous faire croire tout et n’importe quoi pour que l’on consomme davantage et que cela ne nous serve à… rien ou pas grand-chose.



Sommaire



Configuration employée :

  • Intel ® Core™ 2 Duo E6700, 4 Mo de Cache @ 2666 MHz (266 x 10)
  • Gigabyte™ GA-N650SLI-DS4 (rev 1.0)
  • OCZ Technology DDR2 PC2-8000 Titanium Alpha VX2 2 x 1024 Mo
  • Asus ® EN8800GTS 320 Mo
  • Western Digital ® Raptor™ 36,7 Go, 10000 RPM, 8 Mo de cache (Système)
  • Western Digital ® Raptor™ 74 Go, 10000 RPM, 8 Mo de cache (Jeux)
  • Western Digital ® Caviar™ SE 320 Go, 7200 RPM, 16 Mo de cache (Stockage)
  • LG Flatron ™ L1730S
  • Pioneer DVR 110-D
  • Asus ® Quietrack DVD 16x
  • Hiper™ Type R Modular 580 Watts
  • Antec ® P180 Black Edition
  • Razer™ Diamondback™ Magma

Protocole de test :


Le CPU sera « transformé » respectivement en Core™ 2 Duo E6320 (1862 MHz) et en Core™ 2 Duo E6850 (3000 MHz) qui sont les deux extrémités des modèles de processeurs Intel ® Core™ 2 Duo dotés de 4 Mo de cache.

La mémoire est cadencée à 450 MHz (900 MHz DDR) en Cas 4-4-4-12 2T dans la version E6850 du fait du FSB 300 MHz pour obtenir 3000 MHz (300 x 10) en « linked » dans le bios. Il est à noter que le FSB réel d’un Core™ 2 Duo E6850 est de 333 MHz, nous compenserons donc le FSB de 300 MHz avec la mémoire poussée à 450 MHz (900 MHz DDR).

Dans la version E6320, la mémoire est à 400 MHz (800 MHz DDR) en cas 4-4-4-12 2T, avec un FSB de 266 MHz pour obtenir 1862 MHz (266 x 7) en « auto » dans le bios.

Les fréquences de la carte vidéo sont inchangées, à savoir 513 MHz pour le GPU et 792 MHz (1584 MHz DDR) pour la mémoire.

Le système d’exploitation employé est Windows ® Vista™ Edition Intégrale en version 64-bit. Les pilotes chipset nVidia ® nForce™ 6 sont en version 15.00 et les pilotes vidéo nVidia ® Forceware ™ sont en version 162.22.


I° Tests synthétiques : duel à 1200 MHz de différence


Pour montrer l’écart de performances brutes évident entre les deux processeurs (qui sont, je le rappelle, séparés de près de 1200 MHz), je vais réaliser une série de tests avec divers benchmarks.

CPU Mark 99 :

CPU Mark affiche un indice (brut) de la performance du processeur (en s'appuyant à cette fin essentiellement sur la capacité de calcul arithmétique -- nombre entiers). Le score le plus élevé est le meilleur.
hardware_004.jpg
Résultat sur E6320 : A cette fréquence, le processeur réalise un petit score de 261 points. A titre indicatif, un Athlon 64 X2 4800+ (2400 MHz) réalise un score de 311 et un Pentium 4 EE 3.73 GHz réalise quant à lui score faiblar de 209.

hardware_005.jpg
Résultat sur E6850 :Avec un score de 420 pour le E6850, le E6320 est largué.

Téléchargez CPU Mark 99

Super PI 1m :
Ce benchmark permet de tester son CPU en lui faisant calculer les décimales de pi, et ce jusqu’à 32 millions. Le score le plus bas obtenu est le meilleur.
hardware_006.jpg
Résultat sur E6320 : 27 secondes pour calculer 1 million de décimales. Le processeur, malgré sa fréquence peu élevée profite des 4 Mo de cache pour réaliser ce score honorable. A titre indicatif, un Athlon 64 FX 57 (2800 MHz, mono core) réalise un score de 29 secondes.
hardware_007.jpg
Résultat sur E6850 : 17 secondes, soit 10 de moins que la version E6320 !!!

Téléchargez Super Pi


CineBench 9.5 64-bit edition:

Cinebench 9.5 est est benchmark fondé sur le logiciel d'animation phare de MAXON - CINEMA 4D qui mettra à rude épreuve votre / vos processeur(s) (il supporte jusqu'à 16 processeurs et le multicore) et votre / vos carte(s) graphique(s) via le rendu d'une scène 3D. Les scores les plus élevés sont les meilleurs.

hardware_008.jpg
Résultat sur E6320 : Pour ce test, prêtez attention à la partie « CPU Benchmark » dans la colonne de gauche de l'image. Ici, le E6320 réalise un score de 325 pour le rendu mono core et un score de 603 pour le rendu dual core.

hardware_009.jpg
Résultat sur E6850 : Encore une fois, le E6850 atomise son petit frère, puisqu'il réalise ici des scores respectifs de 522 et 966.

Dans les deux cas de figure, l'apport du second core fait passer l'efficacité du CPU à 1.85, autrement dit, en mode Dual Core, le processeur est 1.85 fois plus rapide qu'en Single dans le même test, on est donc proche de 2 qui est le maximum théorique. Cependant, avec l'accéleration graphique par OpenGl, le gain est de 5.4 !!! La carte graphique est donc bien plus importante que le CPU dans l'affichage 3D.

Téléchargez CineBench 9.5


Science Mark 2.0 64-bit edition:

hardware_010.jpgCe logiciel est conçu pour tirer parti de la technologie 64 bits. Il s'agit ici d'un benchmark effectuant une série de calculs scientifiques (calculs à virgule flottante) permettant également d'évaluer la puissance brute de calcul d'un processeur. Les scores les plus élevés sont les meilleurs.

Résultat sur E6320 : 1955.95 à Molecular Dynamics et 1344.78 à Primordia pour le E6320.
hardware_011.jpg
Résultat sur E6850 : 3145.02 et 2152.88 pour les 3GHz. Le E6320 est largué, une fois n'est pas coutume.

Téléchargez Sciencemark


Nuclearus Multi Core v 1.0.0 final:
Le logiciel Nuclearus Multicore est en fait un bench qui permet de donner un indice de performances ALU et FPU avec les processeurs multicores (Dual, Quad, HyperThreading …). Le score le plus élevé est le meilleur.

hardware_012.jpgUn bug du logiciel fait qu'il reconnait dans les deux cas, la fréquence CPU à 2745 Mhz. N'y prêtez donc pas attention. Le score est en bas de l'image et est valide.

Résultat sur E6320 : 5820 marks pour ce bench à 1.86 GHz.

hardware_013.jpgRésultat sur E6850 : 8684 marks, encore une fois la fréquence fait toute la différence et le E6850 est très loin devant.

Téléchargez Nuclearus


3D Mark 2006 Advanced Edition :
Au menu des nouveautés, le support des processeurs dual core, du Shader Model 3.0. GeForce 6 et Radeon X1XXX au minimum. Les scores les plus élevés sont les meilleurs.
hardware_014.jpg
Résultat sur E6320 : 7548 3DMarks pour un score de 1568 au test CPU.


hardware_015.jpgRésultat sur E6850 : 8660 pour les 3GHz, l'écart est moins creusé que dans tous les autres tests, détail intéressant cependant : le score CPU qui passe de 1568 à 2444, ce qui est loin d'être négligeable. Le processeur central n'aurait pas tant d'influence que ça sur les calculs 3D?

Téléchargez 3DMark 2006


Prenons le temps de faire le point :


Au risque de concurencer La Palisse et ses vérités qui sauteraient même aux yeux d'un aveugle, voici quelques éclaircissements qui je suis sûr, vous feront mieux dormir ce soir... Il est certain que je ne surprenais personne en démontrant la suprématie du Core™ 2 Duo E6850. Cependant, ce que vous ne saviez pas, c'était la taille de l'écart de performances brutes entre les deux processeurs. En effet, la version à 3GHz est au minimum 50 % plus performante, et dans certaines autres applications, on approche les 80/90% (par exemple à Primordia, le score passe de 1344 à 2152).

Intel ® n'a donc menti à personne, leurs processeurs sont de vraies bêtes de course. Cela dit, avoir une vitrine technologique dans sa tour ne signifie pas que l'on joue mieux, alors passons désormais aux choses sérieuses.


II ° Performances en temps réel : les jeux


Les tests synthétiques ont révélé un écart de performances indéniable de l'ordre de 50 à 90% dans certaines applications. Voyons ce qu'il en est en situation « in game ».

Les images par seconde sont calculées avec le logiciel FRAPS, lancé en tâche de fond.

Résultats avec F.E.A.R. :

Le jeu utilisant le moteur graphique Lithtech Jupiter EX est réglé en 1280/1024, détails vidéos et physiques au maximum sans AA ni aniso. Les ombes douces sont désactivées.

hardware_016.jpgE6320 :
Test du moteur graphique : Avec une moyenne de 126 images par seconde, on est déjà bien loin des 60 syndicales. C'est beau, c'est fluide et ça ne descend pas en dessous des 50, parfait...

hardware_017.jpg
Let's rock : à plus de 160 images par secondes sur cette scène, le jeu est somptueux, fluide et dépasse les résultats du test du moteur graphique.

hardware_018.jpgE6850 :
Test du moteur graphique : une vingtaine de fps de plus pour 1200 MHz de plus, avec un pic au delà de 330, soit quasiment la vitesse maximale de la Ferrari Enzo.

hardware_019.jpg
Let's f*cking rock !!! : une dizaine de fps en plus pour la même scène ; on est toujours à l'aise sans une différence visuelle transcendentale. Un peu frustrant pour 1.2 GHz de différence non ?

Résultats avec S.T.A.L.K.E.R. Shadow of Chernobyl:

La version du jeu est 1.0003, 1280/1024, détails maximum, éclairage dynamique complet, AA et aniso désactivés.

hardware_020.jpgE6320 :
Sur cette scène se déroulant à Pripiat, le X-Ray Engine affiche 64 images par secondes, ce qui est un résultat honorable connaissant la réputation de ce moteur graphique, considéré (à juste titre) comme un gouffre à ressources.

hardware_021.jpgE6850 :
Ici nous passons de 64 à 68, l'écart se ressere, l'influence du CPU semble encore moindre que dans F.E.A.R..

Résultats avec Prey :

Prey utilise le Doom 3 Engine . Ce moteur graphique intègre l'API Open GL. Le jeu en version 1.3 est réglé en 1280/1024, détails au maximum, AA x4 et aniso x8.

hardware_022.jpgE6320 :
Comme pour Doom 3, Prey est bridé à 60 images par seconde (bon, ok, je suis mauvaise langue, ici j'ai réussi à obtenir 62...), pour une raison que j'ignore (et que j'ignorais déjà à l'époque où je jouais à Doom 3).

hardware_023.jpgE6850 :
Sur cette même scène, l'apport des 1200 MHz rend le jeu plus fuide d'une image par seconde.


Résultats avec Call of Duty 2 :

Cette version 1.3 de Call of Duty 2 est réglée sur ma machine en 1280/1024, détails au maximum, AA x4 et aniso x8. Le point fort de ce jeu est le réalisme des fumées. Ces dernières sont poussées également au maximum.
hardware_024.jpg
E6320 :
55 images par secondes sur cette scène en Russie pour la version à 1.86 GHz.

hardware_025.jpgE6850 :
Tout juste 60 pour cette même scène, Call of Duty 2 est encore la preuve que le CPU influence très peu la fluidité du jeu.


Résultats avec Battlefield 2:

Cette version 1.41 de Battlefield 2 est réglée en 1280/960, aniso 8x et aa 4x, détails au maximum.

hardware_026.jpgE6320 :
Ici, j'obtiens un score de 91 fps sur cette scène se déroulant sur la carte « Mass Destruction » de Forces Spéciales.

E6850 :
hardware_027.jpgTout juste 100 pour la version à 3GHz. Comme de coutume, aucune différence de fluidité n'est à signaler avec le premier test et ce malgré 1200 MHz de plus.


Résultats avec Half Life 2

Le Source Engine sera testé dans différents cas de figure : à l'instar de F.E.A.R., Valve Software proposent un test synthétique de leur moteur graphique. Je le testerai dans un premier temps sans HDR avec le bench proposé dans Counter-Strike : Source, dans un second temps avec HDR, proposé cette fois dans Half-Life 2 : Lost Coast et enfin, en temps réel dans une scène au commencement de Half-Life 2, à l'arrivée dans Cité 17.
hardware_028.jpg
E6320 :
213 fps de moyenne au premier test du moteur Source, est-ce bien utile de commenter de tels résultats ?

hardware_029.jpg
On ne joue plus dans la même cour avec Lost Coast, dans les mêmes réglages et avec l'ajout du HDR, le moteur Source donne davantage de fil à retordre à la machine : on réalise ici un score de près de 2/3 moins élevé, avec une moyenne de 80.

hardware_030.jpg Les choses s'équilibrent à nouveau en temps réel dans Half-Life 2, on retourne vers un bon score de 92 images par seconde.



hardware_031.jpgE6850 :
C'est reparti pour un excès de vitesse : le moteur Source est flashé à 230 images par seconde, soit une quinzaine de plus qu'au dessus...

hardware_032.jpg Encore une fois, l'ajout du HDR creuse l'écart entre les résultats : nous perdons quasiment la moitié du premier score avec une moyenne de 120 images par seconde, par contre, les 1200 MHz de plus semblent servir pour une fois. En effet, nous gagnons 1/3 de performances en passant donc de 80 à 120.

hardware_033.jpg Pour ce dernier résultat de notre test, et avec un gain de performances de près de 25 images par seconde notre « E6850 » semble tirer pour la deuxième fois son épingle du jeu.


Récapitulatif des performances :



hardware_003.jpg


F.E.A.R. à 170 fps, alors que Call of Duty 2 n'en affiche que 60 ?!? Ah oui, parce que ce sont des réglages subjectifs ! Comme stipulé dans l'introduction de ce test : Je vais uniquement prendre comme exemple les réglages que j’utilise dans mes jeux, de manière totalement arbitraire et suivant mes goûts.

En effet, pour mes yeux, F.E.A.R. a un framerate constant dès lors que les filtres ne sont pas activés, au delà, on peut avoir une baisse de fluidité assez désagréable dans certaines phases du jeu, et chose étrange, pas forcément au moment où il y a beaucoup d'ennemis face à nous... Alors à qui la faute ? Au matériel employé ? Aux pilotes ? A l'optimisation du moteur graphique ? Call of Duty 2 quant à lui tourne comme une horloge filtres activés ou pas, donc tant qu'à faire, pour rendre le jeu plus beau, j'active l'anticrénelage et l'anisotropie. Cette remarque s'applique bien évidemment au reste des jeux testés.

Voilà, vous savez tout, l'intérêt est je le rappelle, de comparer l'influence de la fréquence des deux CPUs, ni plus, ni moins.

hardware_004.jpg

Le test synthétique des moteurs graphiques donne la première place du podium au Source Engine, suivi du moteur graphique de F.E.A.R. et enfin, du même Source Engine accompagné de l'excellent effet HDR. En situation de jeu, la tendance est inversée puisque le Lithtech est plus rapide que son concurent développé par Valve...

Alors docteur, verdict?


Il est évident que le plaisir vidéo-ludique répond à des critères différents suivant les individus. Il y a ceux qui se fichent éperduement des graphismes du moment qu'ils fraguent et s'amusent comme des petits fous à faire grimper leur ratio, et les autres, qui regardent autant leur ratio que le côté visuel et qui prennent ce dernier comme une partie intégrante du gameplay. En gros, (et ce n'est pas du tout une critique) il ya les joueurs de Counter-Strike 1.6 et Wolfenstein : Enemy Territory et les joueurs de Counter-Strike : Source, Battlefield 2, F.E.A.R.,Call of Duty 2 2 etc. Bref, tous les opus récents au graphismes et au réalisme grandissants. (sans encore parler des futurs Enemy Territory : Quake Wars, Unreal Tournament 3, Medal of Honor : Airborne, Crysis).

Ce test concerne (et pardon pour les autres) la seconde catégorie de gens, qui je le pense se sont sentis rassurés en voyant le minuscule écart de performances entre les deux configurations. En gros, moyennant le fait que vous ayez une carte graphique récente, voire très récente, la fréquence de votre processeur central restera peu influente sur les exigences de vos yeux et sur le résultat final à l'écran.

Oubliez donc (si ce n'est déjà fait) les vieilles fables qui racontent tout et n'importe quoi sur la nécessité d'avoir un processeur à 350 Euros (ou davantage), les tests montrent que c'est absolument faux. Le plus important (mis à part bien entendu l'âge de la carte vidéo : oubliez F.E.A.R. ou S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl avec une GeForce 4 Ti 4600 ou une Radeon 9700 Pro, sauf si vous aimez les diaporamas) est la quantité de mémoire embarquée sur votre pc.

C'est sur ce point que j'insisterai, et qui à mon sens est le plus important. Haute résolution ou pas, vous serez forcés dans les temps à venir (et encore une fois si ce n'est déjà fait) de passer à deux Go de mémoire. Les joueurs de Battlefield 2142 ou F.E.A.R. pour ne citer qu'eux, savent de quoi je parle. C'est la condition sine qua non pour voir un jeu récent totalement fluide, sans accès disque et surtout pour prendre son pied !!!

Je m'adresse toujours aux joueurs chevronnés, et non pas aux jackys/kékés du pc : en gros, pas besoin de Quad Core à 1000 €, un dual core à 180 € fera l'affaire, en plus, si vous aimez bidouiller, l'overclocking aujourd'hui devient un jeu d'enfant, que ce soit avec la gravure de plus en plus fine des cpus, ou de l'efficacité des nouvelles générations de cartes mères qui facilitent grandement la tâche. Vous avez peur de débourser des sommes folles pour deux gigas de mémoire ? Détrompez-vous, car ce sont les composants les moins chers du marché avec un peu plus de 120 € le kit de 2 x 1 Go pour les plateformes à base de DDR 2, et un peu plus de 130 € pour les plateformes à base de DDR.

Avant de finir, voici deux conseils qui peuvent paraître anodins mais qui ont toute leur importance. Pensez à mettre vos pilotes vidéos et chipset à jour et enfin, à défragmenter régulièrement votre disque dur, ceci améliorera grandement vos performances générales, vous aidant ainsi à profiter au mieux de votre matériel et, ce qui est le plus important : de vos jeux préférés !

NB :Cet article sera complété dans un futur proche avec des tests de BioShock, Medal of Honor : Airborne, Enemy Territory : Quake Wars et le tant attendu Crysis pour faire honneur à la nouvelle génération.
par Seventhwave 3 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager | Source : ZeDen

Commentaires

Fr002

Rédacteur en vacance
Nb msg : 514
(#1) 11 septembre 2007 à 09h39
Salut, super articles !

je me demande bien à quel moment une montée des fps reste invisible à l'oeil. Je crois que Dr.looser avait fais un article là dessus mais bon j'ai "la flemme" d'aller le lire.

En effet avoir un cpu avec plein de Mhz c'est pas vraiment nécessaire, sauf p-e pour des jeux comme suprème commander, enfin j'imagine...

Bon aller, j'ai bien hâte de voir si le cpu gagne en importance avec Crysis !....Salut.
Fr002 = lol_
Ryll

Nouveau
Nb msg : 1
(#2) 11 septembre 2007 à 16h57
plop, article très intéressant et, en fait, pas si souvent que ça publié sur le net ... en tout cas pas dans cette forme.

ça fait un p'tit moment que j'étais arrivé aux mêmes conclusions étant chevronné de hardware et de jeux ... ça fait deux ans que j'ai arrêté la course à l'upgrade de CPU et que je me suis concentré sur le GPU 'instead'

pourquoi? ben tout simplement parceque dans les jeux récents, le plus puissant CPU du monde il fait quoi? ... ben il attend !!! les moteurs graphiques 'Next Gen' stressent en priorité la carte graphique : monter en résolution (1900x1200 n'est plus une vue de l'esprit pour certains possesseurs d'écrans larges), activer les filtres d'Anti Aliasing et tous les effets shaders, tout ça ça demande énormément au GPU et dans ce type de traitement, le CPU n'a qu'un rôle mineur.

donc, au final, c'est le GPU qui va être le 'goulet' d'étranglement des perfs du jeu ... aujourd'hui j'ai un 'simple' Athlon X2 4800, un vénérable papy légèrement overclocké à plus de 2.6GHz, épaulé par une fière 8800 Ultra, elle aussi overclockée ( la pauvre ) ... tout passe sans problèmes (manquerait plus que ça tiens!); mes potes avec des GPU moins 'haut de gamme' et des Core 2 Duo bien plus puissants comprennent pas comment c'est possible ... bon, je vais leur linker l'article, ils croiront peut être plus ça que mes discours prophétiques à deux balles

pour moi la prochaine évo' c'est le quad-core, et pas forcément un quad ultra haut en fréquences ... tout simplement parceque les pilotes graphiques et les moteurs de jeu se mettent de plus en plus à utiliser la multiplication des 'cores', sous XP c'est pas encore flagrant ( quoique avec 2 cores ça se voit déjà ), mais sous Vista la différence se voit déjà et ça ne va que se confirmer dans les prochains mois, au fur et à mesure que Vista va devenir moins pour' ... euh, je voulais dire, plus mature

en tout cas un article qui mérite réflexion, en espérant qu'il fasse des 'petits'

[Édité par Ryll le 11/09/2007 à 17h01.]
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2483
(#3) 12 septembre 2007 à 12h35
C'est vrai que c'est intéressant à savoir, d'autant que "joueur" ne signifie pas forcément "porte-feuilles bien rempli". En résumé, n'écoutons pas toujours les discours de certaines firmes qui tentent de nous vendre du matériel hors de prix.
No comment !
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 17 requêtes SQL en 0.0048 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales