Sorti de l’ombre en début d’année. Team Fortress 2 fait son come-back après six ans de silence radio. Facile d’accès, beau et délirant, le nouveau titre multijoueur de Valve reprend la formule de ses prédécesseurs et dépoussière le tout. Ce qui donne au bout du compte un très bon résultat, tout simplement amusant.

La petite histoire de Team Fortress 2 : Grand papa TF, papa TFC et une fausse-couche militaire.

actualitegeneralepc_016.jpgIl y a bien longtemps, en 1996, une amélioration était apportée au Code Réseau de Quake. Cette version mise à jour que l’on appela QuakeWorld, permit de supprimer le lag qui rendait Quake injouable sur Internet. C’est alors qu’un trio d'australiens formé de Caughley, Cook et Walker eurent l’idée géniale de créer un FPS multijoueur à l’aide des capacités Internet de QuakeWorld. Leur FPS dans lequel deux équipes s’affrontent en utilisant divers personnages, acquit alors un succès immédiat auprès des joueurs. Ce fut Joyeux, Team Fortress voit le jour.

actualitegeneralepc_003.jpgGrâce à l’immense succès qu’obtenu leur mod, les trois Australiens fondèrent leur propre entreprise, Team Fortress Software. Ils commencèrent alors le développement de Team Fortress 2 en tant que mod commercial pour Quake II. Cependant, ce projet ne vit jamais le jour puisqu’en 1998 Valve Software racheta Team Fortress Software. Team Fortress eut alors droit à un lifting graphique avant d’être compris gratuitement avec Half-Life. Le jeu conserva le même gameplay, ce qui lui assura un succès aussi grandiose que son ainé. Ce fut Épique, Team Fortress Classic voit le jour.

actualitegeneralepc_004.jpgLa popularité rencontrée par Team Fortress Classic amène alors Valve vers le développement de Team Fortress 2 : Brotherhood of Arms. Nouveau sous-titre pour la licence, mais surtout nouveau concept, puisque Team Fortress 2 se métamorphose en jeu de guerre moderne qui intègre, par exemple, l’utilisation de véhicules. Cependant, Brotherhood of Arms sera abandonné car entre-temps un certain Battlefield 1942 vient court-circuiter les nouvelles idées de Brotherhood of Arms. Aussi, il était difficile de distinguer les silhouettes des divers personnages de Team Fortress à cause de leur design militaire trop similaire. Team Fortress 2 est donc reporté et sans nouvelles, il tombe peu à peu dans l’oubli… Jusqu’au jour où, après six ans de silence radio, Team Fortress 2 réapparaît en juillet 2006 durant l’EA Summer Showcase. Ce fut alors Intrigant, Team Fortress 2 au style cartoon voit le jour, comme nous le connaissons aujourd’hui.


Team Fortress 2

teamfortress2_007.jpgComme ses prédécesseurs, Team Fortress 2 propose aux joueurs un choix de neuf classes, dont chacune possède ses forces et ses faiblesses. Par exemple, il y a le Heavy qui est lent mais puissant avec ses 300 points de vie, tandis qu’à l’opposé le Scout ne possède que 125 points de vie, mais peut se déplacer rapidement. Pour l’instant, Team Fortress 2 contient six cartes. Cinq d’entre elles sont basées sur la capture ou la défense de points de contrôle alors que la sixième carte est un remake du fameux 2forts qui propose du capture the flag.

Bien que sur le fond Team Fortress 2 soit similaire à Team Fortress Classic. Dans les faits, il existe de nombreuses différences entre ces deux jeux qui ne se limitent pas seulement au nouveau look cartoon. En effet, depuis Team Fortress Classic, le gameplay de Team Fortress 2 a subit de nombreux changements.

actualitegeneralepc_015.jpgLa principale différence se retrouve dans la suppression des grenades (bien que ce changement semble avoir eu lieu tardivement puisque dans le premier trailer de Team Fortress 2 le Demoman en utilisait [voir image]). Dans Team Fortress Classic les grenades jouaient un rôle important. Chaque classe en possédait une variante. Par exemple, celles du Medic et du Scout servaient parfois à effectuer des Conc Jump !! (de longs sauts) en les plaçant derrière eux. En somme, puisque les grenades n’existent plus, il y a eu un glissement qui s’est effectué d’un Team Fortress Classic explosif et rapide vers un Team Fortress 2 plus stratégique.

Il y a aussi d’autres différences au niveau des armes et des capacités de certaines classes. Comme le Scout qui peut maintenant effectuer un double saut ou le Spy qui peut devenir invisible. En fait, ces petits changements sont légions dans Team Fortress 2 et distinguent clairement ce nouvel opus de ses prédécesseurs.

Pourquoi Team Fortress 2 est un bon jeu ?

Oui, car Team Fortress 2 est bon, divertissant, amusant. Bien sûr, ça dépend des goûts, mais le fait est que TF2 ne possède pas ou peu de défauts. Ainsi, si vous aviez aimé TFC ou si vous aimez les jeux d’équipe, il y a de bonnes chances que Team Fortress 2 vous plaise. Voilà pourquoi…

Premièrement, parce qu’il propose une courbe d’apprentissage progressive. Team Fortress 2 est simple à prendre en main, mais possède en même temps une profondeur qui fait obstacle à la répétition et à l’ennui, même après plusieurs heures de jeu.

teamfortress2_001.jpgLa facilité d’accès que propose Team Fortress 2 est présente dès que l’on se connecte à notre première partie. Une fois le chargement de la carte terminé, il est possible de projeter un mini-film explicatif qui couvre l’essentiel de chaque mission. Qu’il s’agisse alors de capturer des points de contrôle ou un drapeau, tout est expliqué en détail grâce à ce petit film de quelques minutes. Puis, une fois entré véritablement dans l’action, il n’est pas difficile de se diriger à l’intérieur des cartes tellement elles transpirent la clarté. En effet, afin qu’il ne s’égare pas, de grosses affiches et de nombreux panneaux ont été placés juste sous le nez du joueur débutant. Dans chaque niveau, tous les décors sont donc placardés de méga-pancartes qui indiquent que le point A est bien dans cette direction, ou que ce raccourci à peine découvert mène bel et bien vers la base ennemie. Toutes ces indications ont heureusement été placées avec goût et s’intègrent parfaitement aux diverses cartes proposées.

Mais au-delà de sa facilité d’accès, Team Fortress 2 n’en reste pas moins un jeu d’une grande profondeur. De nombreuses heures de pratique seront ainsi nécessaires avant de pouvoir maîtriser chaque classe ou de connaître toutes les subtilités des cartes proposées. Car si celles-ci sont accessibles aux débutants, leur complexité laisse aux joueurs habitués le loisir de trouver les meilleurs endroits où installer sa tourelle ou son téléporter.

Deuxièmement. L’ambiance que possède Team Fortress 2 colle parfaitement à son look déjanté et complètement délirant, en grande partie créé par ses personnages charismatiques et par ses décors détaillés.

teamfortress2_002.jpgAu nombre de neuf, chaque personnage a hérité de sa propre personnalité. Inspiré de nos cartoons préférés, ils sont tous joyeusement excessif grâce à leur démarche, leur voix ou quelques emotes originaux. Déclenché à la pression d’une touche, notre Soldat se tapera alors sur la tête comme un demeuré avec sa pelle, tandis que le Heavy fera un gros câlin à sa mitrailleuse. D’autres animations sont aussi bien réalisées puisque l’on s’émerveillera lors du déploiement complexe d’une tourelle fraîchement posée. Tandis que l'on admirera des explosion de sang et de morceaux de chairs lors d'une mort particulièrement intense. Tout ceci est mis en scène à l’aide d’une ambiance sonore réussie et l’esprit des vidéos « Meet The... » diffusées par Valve dernièrement s’y retrouve inchangé.

Bien que parfois un peu avare de détails sur les décors et les textures, le level design des niveaux est lui aussi une réussite. Sur des thèmes d’entrepôt agricole ou de guerre-froide top-secrète les six cartes proposées sont un plaisir pour la rétine. 2Forts, par exemple, qui est un remake d’un célèbre niveau de Team Fortress Classic, cache dans ses sous-sols des salles de conférence ou de stockage d’information qui donnent un beau cachet à l’ensemble. Tandis que les entrepôts de Gravelpit possèdent une jolie palette de couleurs automnales [image au centre].

teamfortress2_003.jpg teamfortress2_004.jpg teamfortress2_005.jpg


Troisièmement, Team Fortress 2 est un bon jeu parce que ses neuf classes et ses six niveaux renouvellent sans cesse le gameplay du titre.

teamfortress2_006.jpgÇa n’a peut-être l’air de rien, mais passer d’un personnage à l’autre change totalement l’expérience de jeu, puisque chaque classe est différente. Chacun de nos neuf soldats virtuels ont en effet leur propre vitesse de déplacement et possèdent leur propre arme qui ont chacune une portée différente. Ainsi, dépendant des circonstances mais surtout de vos préférences personnelles et de l’envie du moment, vous aurez à votre disposition une multitude d’expériences de jeu. Le Scout rapide et puissant grâce à son double shotgun conviendra alors au fan de Quake qui aime un gameplay rapide. Tandis que l’Engineer, lui, saura assouvir vos pulsions de camper grâce à sa tourelle qui convient parfaitement à la défense du drapeau ou des points de contrôle.

Enfin, pour que nos escarmouches aient toutes une petite saveur locale, Team Fortress 2 propose six cartes aux objectifs variés. Qu’il s’agisse de capturer l’ensemble des cinq points de contrôle sur Well et Granary, de passer en mode attaque/défense sur Dustbowl et Gravelpit ou de se la jouer plus classique avec un capture de flag sur 2forts. La variété des situations offertes est un bel atout pour Team Fortress 2. Mais six cartes c’est peu, non ?

Trouvez l’erreur

Oui et Non. Oui, parce que comme le dit ce Monsieur mais aussi Celui-ci ou Celui-là et tous ces autres Monsieurs, Team Fortress 2 propose trop peu de cartes et ils ont raison. Cependant, il ne faut pas oublier que les autres titres multijoueurs de Valve, c’est-à-dire Counter-Strike Source et Day of Defeat, avaient eux aussi peu de cartes lors de leur sortie, mais en ont acquis par la suite. En effet, Day of Defeat n’avait que 4 cartes lors de sa sortie, il en possède aujourd’hui 8. Tandis que CS:S en avait 8 et il en possède maintenant 13. Ce n’est donc probablement qu’une question de temps avant que Valve ajoute à Team Fortress 2 de nouvelles cartes.

Sinon, il est vrai que le level design de certains niveaux n’est pas parfait [image 1]. Que les textures ne sont pas très nettes [image 2] ou que le jeu est indécent [image 3]. Mais est-ce si grave ? L’on pourrait aussi prétexter un manque d’équilibre du jeu, mais avec neuf classes complètement différentes, celui-ci n’a que très peu de chance d’être un jour véritablement parfait. En fait, le seul défaut de Team Fortress 2 reste une question d’opinion. Certain l’aimeront, d’autres pas.

actualitegeneralepc_009.jpg actualitegeneralepc_010.jpg actualitegeneralepc_011.jpg


Team Fortress 2 : Un jeu d’équipe

Ce qui est plaisant dans Team Fortress 2 c’est de voir son équipe gagner à la suite d’un combat acharné. Puisque le fun dans Team Fortress se trouve dans le jeu d’équipe et la capture des points de contrôle. Mais évidemment, pour gagner, pour avoir ce plaisir, il faut jouer en équipe. C’est-à-dire avoir des Medics pour soigner ses coéquipiers, des Engineer pour construire des téléporters et des tourelles ou un Spy qui puisse s’infiltrer dans le camp adverse afin d’y détruire celles-ci. Heureusement, le jeu en équipe est encouragé dans Team Fortress 2.

Dans le tableau des scores, le nombre de morts n’est pas affiché. En fait, il aurait été inutile de l’inscrire puisque la mort dans Team Fortress 2 est inévitable et dépend de la classe choisie. Mais surtout, le fait que la mort ne soit pas inscrite dans le tableau des scores porte l’attention du joueur sur l’essentiel : Son pointage. Or, c’est une bien bonne chose puisque Team Fortress 2 encourage justement le « pointage d’équipe ».

actualitegeneralepc_012.jpgEn effet, peu importe les actions du joueur pour aider son équipe, elles lui seront récompensées avec son score. Ainsi, deux joueurs vont obtenir un point s’ils ont tous deux contribué à tuer des ennemis. Le Medic, quand il protège avec son rayon protecteur obtiendra lui aussi des points si le joueur qu’il protège tue des ennemis. Le Spy, lui, gagnera des points s’il détruit des tourelles ennemies et l’Engineer aussi s’il téléporte des coéquipiers avec son téléporteur. Puis, évidemment, tout joueur augmentera son score lors de la capture de point de contrôle. Le jeu d’équipe est donc encouragé et récompensé dans Team Fortress 2.

Le mot de la fin

Team Fortress 2 n’est pas ce que l’on pourrait appeler une super production. Loin des Crysis de ce monde, le titre de Valve est à prendre pour ce qu’il est : Un jeu multijoueur sans prétention aux graphismes cartoonesque. Merveilleusement réalisé cependant, et bougrement amusant, Team Fortress 2 n’en est pas moins un jeu de qualité. En effet, le titre de Valve est facile à prendre en main tout en proposant un gameplay élaboré. Il possède une patte graphique qui colle parfaitement à son ambiance déjantée et complètement délirante. Puis, ses neuf classes si différentes renouvellent sans cesse l’expérience de jeu. Alors pourquoi s’en priver ?
par Fr002 4 commentaires, dernier par utr_dragon
Partager

Commentaires

Damz

Membre d'élite tout impuissant
Nb msg : 784
(#1) 10 novembre 2007 à 10h53
Superbe test ! Je n'ai pu y jouer que quelques minutes chez un ami mais ça semble en effet un jeu simple et amusant sans prétention aucune. Je me demande tout de même quel genre de durée de vie il présente, i.e. après combien de temps ça devient lassant.
Wraxe

Membre
Nb msg : 41
(#2) 10 novembre 2007 à 11h33
Bon test les gars ! Pour répondre à ta question Damz, depuis la bêta j'y joue et je ne m'en lasse pas du tout. C'est toujours aussi fun et rafraichissant.
Kaerios

Nouveau
Nb msg : 5
(#3) 10 novembre 2007 à 11h59
Moi depuis que j'ai TF2 (9 oct), j'ai vraiment du mal a le laché !
C'est trop bon, l'ambiance sur les serveurs est super cool, loin des prises de têtes et des joueurs qui ne jouent que pour les stats.
En team c'est magique, grosse empoignade délirante, et même si le graphisme n'est pas parfait, l'important n'est-il pas de s'amuser ? (tiens j'ai fait une rime mdr )
-=MLCH=-Kaerios
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2458
(#4) 11 novembre 2007 à 13h44
TF2 utilise donc un système similaire à ET : QW pour l'affichage des scores. TU pourrais pas nous en faire une capture ?
No comment !
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 26 requêtes SQL en 0.0061 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales