Dans le genre tête de mule, il y en a bien deux à qui on ne la fait pas, c'est Intel et nVidia. Ce dernier refuse toujours de licencier sa technologie SLI pour la plateforme Nehalem et le géant bleu refuse d'augmenter le prix de ses cartes-mère (qui ne sont déjà pas spécialement données) afin d'ajouter une puce nForce 200 (coutant tout de même une trentaine de dollars) qui débloquerait les fonctionnalités SLI au sein des Forceware (car, rappelons le, activer le SLI/Crossfire n'est qu'une question de pilote).

Donc, à part attendre que les constructeurs tiers (Asus, MSI, Gigabyte,...) proposent le combo X58/nForce 200, point de salut pour profiter des performances offertes par le Core I7 et la GTX 280 en Quad-SLI.

On pourrait s'étonner des positions de chacun, surtout nVidia, qui n'est pas vraiment à la fête en ce moment, entre le RV770, qui dispose d'un rapport performance/taille très loin devant le GT-200, ce qui force le caméléon a entamer cruellement ses marges, et les différents déboires de ses produits (G86/G84 M défaillant, nForce 790i qui corrompt les données,...) ainsi que de sa communication (surtout au niveau du nom de ses produits) qui commence a sérieusement entaché son image.

On peut également évoquer l'intérêt d'Intel pour l'Hydra Engine, la puce miracle de Lucid Technology, société totalement inconnue mais qui promet de révolutionner le monde du multi-GPU en proposant une solution capable d'obtenir une augmentation linéaire des performances graphiques directement fonction du nombre de GPU utilisé, quel qu'il soit, alors qu'ATI et nVidia peine parfois à doubler les performance avec 4 de leur GPUs par rapport à un seul. Bien que cette puce signe la mort du SLI et du Crossfire, bien que l'investissement d'Intel lui donne un crédit certain, la prétention de LT ne parait pas impressionner plus que ça les deux géants vert et rouge et nVidia semble tabler d'avantage sur un bluff d'Intel.

En effet, on ne pas dire que les choses soient au beau fixe pour le géant bleu et son Nehalem, les version grand public étant carrément repousser au moins jusqu'à mai 2009. Et même si ATI domine actuellement le marché de la carte graphique, en sera-t-il de même à ce moment ? Il serait étonnant que le caméléon continue à se laisser marcher sur les pieds et ne propose pas une solution aussi intéressante que le Crossfire de RV770. De plus, si nVidia se sent capable de proposer une alternative crédible au X58 d'Intel (tâche qui devrait être facilitée du fait que les capacités d'overclocking du CPU semblent moins peser sur le chipset), sa décision de continuer à fermer le SLI à ce dernier se comprend plus facilement, surtout en ce moment où le géant vert a besoin de faire rentrer de l'argent.

L'entêtement de nVidia semble donc montrer la confiance que ce dernier porte en ses capacités à faire face à la fois à Intel et à ATI. Des capacités qui seront certainement mise à rude épreuve, ce qui est, généralement, un bon point pour nous, simple consommateur.
par Adhé Commenter
Partager | Source : Diverses et variées

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 11 requêtes SQL en 0.0267 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales