The Scourge Project est le troisième jeu réalisé par les Tragnarion Studios. Il s’agit de leur première expérience PC après un projet sur Nintendo DS et un autre sur iPhone. Le titre est un Third Person Shooter qui permet de jouer une campagne en coopération jusqu'à quatre joueurs. Le prix avoisine les 15 euros, il n’est disponible pour l’instant que sur PC en téléchargement. Il devrait sortir également sur Xbox 360.

The Courge Effect

Vous incarnez des mercenaires du futur
Le synopsis est assez basique : la méchante société Nogari a développé un virus en faisant des expériences sur une météorite ramassée il y a quelques années. Celle-ci recèle aussi une source d'énergie qui donne des capacités spéciales, l'ambrosia. Une autre société sans scrupules tient absolument à se l'approprier. La Tarn de son doux nom, qui a recruté à cet effet une équipe de quatre mercenaires pour parvenir à ces fins. Vous ferez parti de cette escouade où chaque membre possède des compétences uniques et des talents spéciaux. Vous devrez infiltrer un laboratoire secret qui est en proie aux pouvoirs de cette météorite. La campagne durera 5 ou 6 heures selon votre façon de jouer. C’est court mais surtout très long à la fois.

Une réalisation correcte

La réalisation est correcte, sans plus
The Scourge Projet utilise l'Unreal Engine 3 comme moteur graphique. L’aspect visuel est sans conteste le point fort du jeu. Il n’y a rien d’exceptionnel, mais les environnements sont de bonnes factures et les lieux que l’on croise sont assez variés. On notera que les extérieurs sont généralement fort réussis alors que les intérieurs sont nettement moins clinquants la faute à des textures assez fades. Les personnages sont eux aussi réalisés avec soin, mais sans plus.

L’ambiance sonore du titre est elle aussi correcte. Le rendu des armes, les dialogues (en anglais sous-titré en français), les cris des ennemis rendent le tout cohérent. Mais ne vous attendez pas non plus à des merveilles. Disons que cela n’aggravera pas le rendu du jeu, c’est déjà ca.

Un Gears of War du pauvre

L'ennui gagne très vite lors des gunfights
L’action du jeu est rythmée, mais les gunfights sont ultra-répétitifs et on s’ennuie vite à devoir faire toujours la même chose : tuer tous les ennemis de la pièce, trouver l’interrupteur et passer à une autre pièce. On va vite rusher sans faire attention aux pseudos objectifs, d'autant que notre arsenal est en plus restreint : quatre armes.

Les déplacements et le système de couverture ne nous procurent pas de très bonnes sensations. Pour vous protéger des feus ennemis vous devrez vous cacher derrières des éléments du décor comme dans tout les TPS depuis GoW. Le problème est que vous ne pouvez pas vous abriter derrière certains éléments et qu’il faudra les atteindre pour vous en rendre compte. Le tout est arrosé par une maniabilité très poussive, des bugs de collisions en veux tu en voilà, et un viseur qui ne tire pas toujours très droit.

Vous avez dit IA ?

Les ennemis que l’on rencontre sont tous identiques
L’IA enfonce définitivement le titre dans les méandres du jeu très chiant à jouer. Les ennemis que l’on va rencontrer sont tous identiques, et bien stupides. Soit ils avancent vers vous, soit ils se cachent et ensuite avancent vers vous. Les quelques mutants que l’on croisera ont le même comportement, enfin pas tout à fait, ils ne se cachent pas, ils avancent tout de suite vers vous. Pour essayer de pallier à cet état de fait, les concepteurs ont décidés de remplir les pièces de nombreux ennemis. Et ils font de lourds dégâts dès qu’ils vous touchent. Cela a comme conséquences de rendre le jeu peu fun, surtout que la maniabilité du titre n’aide pas.
Mais attention, vous ne mourrez pas souvent pour autant. Car une fois à terre nos coéquipiers peuvent nous ranimer. Si personne ne vous soigne à temps (ou quand tous vos équipiers sont morts) vous êtes bons pour recommencer depuis le dernier point de contrôle. On sera vite agacé de se retrouver sans cesse à terre à devoir attendre l'aide de nos collègues. Mais paradoxalement on ne recommencera rarement une partie.

The Scourge Projet est un jeu coopératif !
The Scourge Projet est un jeu pensé pour la coopération. Si vous avez trois amis et que vous décidez de faire la campagne ensemble vous pourrez vous y amuser. Car le travail d'équipe est souvent indispensable pour contrecarrer l’agressivité de vos opposants. S’ils sont idiots, leur puissance de frappe est sans pareil et quelques balles vous mettront à terre. Si vous n’avez pas d’amis, sachez que les serveurs sont souvent vides et que pour faire votre partie vous allez devoir vous coltiner des bots avec vous. Et là, il n’y aura quasiment aucune chance de s’amuser.

Le mode multi-joueurs se compose de DM, TDM et de CTF sur seulement trois maps. Et il n’y a jamais personne qui y joue.

Conclusion

The Scourge Projet est un jeu qui ne coute pas très cher. Malgré tout il souffre d’un gameplay fade, mal fichu et surtout très répétitif. La réalisation est correcte, mais cela ne suffit pas à relever son intérêt. L’aspect coopération à quatre sauve la campagne si vous avez des amis avec qui y jouer. Sinon, il semble préférable d’oublier ce titre.


par Daenerys 2 commentaires, dernier par Daenerys
Partager

Commentaires

utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2480
(#1) 23 juillet 2010 à 11h11
Qu'arrive t-il quand un FPS devient un TPS pour surfer sur le succès de Gears of War ? Rien...
No comment !
Daenerys

Vidéo Gonzo
Nb msg : 232
(#2) 23 juillet 2010 à 13h00
Un Fps en coop, cela aurait certainement mieux marché sur PC.
Les TPS sur consoles encore cela a un public, mais sur PC cela n'intéresse pas grand monde.
A fiortiori quand ce n'est pas une immense réussite ^^
Par contre, pour un petit studio qui débute, graphiquement c'est mieux que ceux qui ont fait Dark Void quand même (pas dur certes)
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 20 requêtes SQL en 0.0059 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales