Reach : le retour du messie ?
Nombreux sont ceux qui, comme vous, attendent Halo : Reach tel le messie. Je n'irai donc pas par 4 chemins, ce nouvel opus contient bien évidemment un mode campagne comme vous pouvez vous en douter, un mode coopératif nommé ici Firefight (très en vogue ces derniers temps), un mode multijoueurs (matchmaking), marquera le retour de forge qui vous permettra d'éditer vos propres niveaux et enfin le mode theater où vous pourrez enregistrer vos propres parties et les revoir à volonté. Aucune surprise donc, simples mais efficaces, les différents modes de ce Halo : Reach en font un jeu très complet qui devrait contenter la plupart des joueurs.

L'XP gagnée permet d'améliorer votre matériel
La séquence de gameplay à laquelle nous avons pu assister nous présentait le 4e niveau. Une première cinématique, entrecoupée d'images fixes du plus bel effet, et accompagnée d'une musique véritablement épique, nous plonge directement dans l'ambiance. Une grosse bataille se prépare, des centaines de jeeps et d'hélicos foncent droit sur l'ennemi, les 2 armées entrent finalement en contact et le combat peut enfin commencer. Notre héros se retrouve à terre et le joueur prend alors le relai. Premier constat, c'est bien plus beau que l'épisode précédent — sans pour autant rivaliser avec les FPS actuels les plus réussis techniquement — et Halo : Reach s'en tire honorablement. La fluidité, quand à elle, est quasi parfaite, le nouveau moteur made in Bungie Studios semble déjà bien maîtrisé. Les effets spéciaux sont tous très réussis et la profondeur de champ, sans être exceptionnelle, est plus qu'appréciable.

L'action commence par du combat de mêlée, les ennemis sont nombreux et bougent énormément, ça tire dans tous les sens, ils ne sont décidément pas très doués pour viser. Passé ce premier assaut, somme toute assez facile, on enchaîne tout de suite avec une séquence en véhicule, une magnifique Jeep munie de 4 lance-roquettes. Le présentateur s'en donne à cœur joie et arrose tout ce qui bouge, il ne fait qu'une bouchée des malheureux ennemis présents dans la zone et descend finalement pour détruire ce qui s'apparente à un générateur. C'est alors qu'on distingue au loin 2 énormes vaisseaux spatiaux venus assister les troupes au sol et l'on s'aperçoit alors que la bataille est totale.

Chaque frag, chaque mission réussie vous rapportera des crédits, vous pourrez ensuite les dépenser pour personnaliser votre avatar, cela vaut pour le solo, le coop et le multijoueur. Tout est paramétrable, que ce soit les casques, les différentes armes ou encore les voix, vous pourrez créer le personnage de vos rêves si vous avez gagné suffisamment d'argent, c'est un plus non négligeable, surtout pour se la péter grave en mode multijoueur.

N'étant pas vraiment fan de la saga Halo depuis le deuxième opus, ce nouvel épisode pourrait bien me réconcilier avec la série tant il semble avoir de qualités. Je suppose que vous l'aurez compris j'ai été agréablement surpris par cette présentation et j'ai hâte de pouvoir tester la bête dans un peu moins d'un mois.

Le trailer d'Halo : Reach présenté à la Gamescom

Et pour finir voici une petite interview réalisée par mes soins à la fin de la présentation.

Le combat spatial fait sa grande entrée dans le jeu, mais seulement pour un niveau, comment expliquez-vous ce choix ?


Avec Halo Reach nous avons essayé de varier aux maximum l'expérience de jeu, nous avons donc développé un niveau spécialement dédié au combat spatial, en produire plus aurait certainement rendu le jeu répétitif à la longue et notre but n'est clairement pas de faire de la licence Halo un jeu de shoot spatial.

Niveau gameplay, pourquoi ne pas avoir proposé le sprint de base pour toutes les classes ?


En fait nous considérons le sprint comme un capacité spéciale au même titre que le jetpack par exemple, de ce fait vous aurez des choix à faire lors de la customisation de votre avatar, le gameplay sera donc sensiblement différent d'un personnage à l'autre, ainsi tous ne pourront pas courir et tous ne pourront pas voler, c'est à vous de décider comment vous voulez jouer.

Pouvez-nous nous parler de l'hologramme qui fait son apparition dans cet épisode ?


L'hologramme est la dernière capacité spéciale que vous pourrez débloquer pour votre armure, elle permet en mode campagne comme en mode multijoueur d'afficher un clone virtuel de vous-même. Cela aura pour effet de tromper l'ennemi et créera alors une diversion, vous aurez donc tout le temps de le prendre à revers avant qu'il ne se rende compte de la supercherie.
par Tony Chopper Commenter
Partager

[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 14 requêtes SQL en 0.0038 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales