31 août 2011, 14h14 Icone Prey 2

Prey (2) View

Évènement : Gamescom 2011
Prey 2 est de retour, avec un nouvel univers
Si le premier épisode de Prey permettait d'incarner Tommy, un mécanicien cherokee coincé dans une réserve indienne avec sa petite amie Jen, sans aucun avenir et qui allait se faire enlever par des extraterrestres ; Prey 2 vous place dans la peau de Killian Samuels, un U.S. Marshall qui s'est crashé en avion. Il va falloir creuser très profondément pour tenter de trouver quelques similitudes entre les 2 titres. Exit les portails dimensionnels, les armes organiques et les changements de gravité, ce second opus est tellement différent que vous ne retrouverez aucun de ces éléments dans cette suite, ou du moins pas dans la présentation à laquelle nous avons pu assister.


Prey à porter ou haute couture ?

Graphiquement, ça dépote malgré un moteur vieillissant
Après le crash de son avion, notre cher ami Killian va lui aussi se faire kidnapper par des aliens pour finalement se retrouver chasseur de prime quelques années plus tard sur une nouvelle planète au doux nom d'Exodus. La première chose qui frappe, ce sont les graphismes du jeu. Le moteur graphique de Doom 3 à savoir l'id Tech 4 a encore de beaux jours devant lui. On se retrouve plongé au cœur d'un univers cyberpunk, et les influences cinématographiques sont nombreuses : Blade Runner, Le Cinquième Élément ou encore Star Wars, que du lourd en somme. Les effets de lumière et de fumée sont splendides, les textures fines et détaillées, les personnages aliens plus vrais que nature (si l'on peut dire), le travail des développeurs sur le plan technique est réellement admirable.




Prey pour l'aventure ?

Le jeu n'imposera pas une façon d'aborder les problèmes
A peine débarqué, la chasse à l'homme peut commencer. La collecte de renseignements et les courses-poursuites seront donc votre pain quotidien, quoi de plus normal pour un « Bounty Hunter ». L'arsenal mis à votre disposition est plutôt conséquent et les possibilités d'approche d'une même situation sont très nombreuses. Corrompre, menacer, tuer ou encore prendre en otage, voici un panel non exhaustif des différents choix auxquels vous serez confronté tout au long de l'aventure. Cela est d'autant plus impressionnant que l'univers dans lequel vous évoluerez est totalement ouvert, vous serez donc libre d'aller et venir comme bon vous semble, ou presque. Imaginez un GTA-like teinté de l'univers Star Wars où vous incarnez le très charismatique Jango Fett, célèbre chasseur de prime inter-galactique, et vous aurez alors une vague idée de ce qui vous attend dans Prey 2.

Prey-vision

Les gunfight occupent tout de même une place conséquente
Première grosse nouveauté de cet épisode : le scanner. Il vous sera en effet possible de passer au peigne fin les différents protagonistes rencontrés ici ou là afin de récolter une mine d'informations fort utiles comme leur nom, leur âge, les armes dont ils disposent ou encore s'ils vous sont hostiles ou pas — petit clin d’œil au T1000 de Terminator 2, soit-dit en passant. Conférant un avantage certain lors d'une traque, le scanner vous permettra ainsi de suivre à la trace votre proie et d'anticiper le moindre de ses mouvements. Mais attention, l'IA étant globalement plutôt bonne, le défi s'annonce tout de même assez relevé et le combat loin d'être gagné d'avance.

A vos marques, Prey, partez !

Les courses-poursuites seront votre pain quotidien
Pas mal de libertés également côté jouabilité puisque le titre d'Human Head Studios s'inspire clairement de jeux comme que Mirror's Edge ou plus récemment Brink et va même encore plus loin. C'est ainsi que vous pourrez sprinter, faire des glissages, vous mettre à couvert, grimper, ou encore vous suspendre à des plateformes pour ensuite dégainer votre arme et allumer les aliens qui vous barrent la route. on peut presque qualifier Prey 2 de « run and gun » tant ces phases de gameplay paraissent intuitives. Vous aurez également à votre disposition un jet-pack, cela peut se révéler très vite indispensable quand vous êtes aux trousses d'un fugitif qui utilise un téléporteur. Je suppose que vous l'aurez compris, l'aspect plateforme prend une place importante dans cet épisode et il faudra faire preuve de pas mal d'agilité pour réussir à stopper quelques-uns des plus grands criminels que compte la galaxie. Heureusement, en dernier recours, vous pourrez utiliser votre lasso électromagnétique, qui, s'il fait mouche, immobilisera instantanément le fuyard.

Prey-tentieux ?

Même si Prey 2 n'a plus grand chose à voir avec son prédécesseur, il n'en demeure pas moins un titre au potentiel énorme. Beau, riche et varié, le nouveau bébé de Bethesda Softworks est clairement l'un des jeux les plus ambitieux de ces dernières années. Il représente à lui seul le FPS le plus prometteur de la Gamescom, juste après l’indétrônable Battlefield 3. Reste à savoir si l'épopée sera suffisamment longue et intéressante pour tenir en haleine le joueur tout au long de l'aventure, la réponse en 2012.
par Tony Chopper 6 commentaires, dernier par Grounch
Partager

Commentaires

JBs

Rédacteur Hardware
Nb msg : 275
(#1) 31 août 2011 à 14h38
Pour info :
Les développeurs du jeu nous pas voulu faire une suite du premier.

Dans Prey, nous étions une proie.
Dans Prey 2, nous sommes un prédateur.

i7 5820K | Antec Mercury 360 | Carte mère Gigabyte GA-X99 Gaming G1 Wifi | 48 Go DDR4 3000 MHz -Kingstom | Cartes graphiques : GTX 1080 Ti | Alimentation Be QUIET ! 850 W Platinium | 980 Go SSD RAID-0 | 4 To HDDs
utr_dragon

Rédacteur en Chef/Dieu
Nb msg : 2486
(#2) 31 août 2011 à 17h28
Ils ont pas voulu faire une suite au premier, mais ils ont tout de même gardé le nom du jeu en lui collant un deux et ils ont tenté (vainement, à mon sens) de coller les deux jeux par des ficelles (pirouettes ?) scénaristiques en faisant incarner un héros que l'on a brièvement aperçu dans le 1 et en foutant Tommy dans le 2.
No comment !
JBs

Rédacteur Hardware
Nb msg : 275
(#3) 01 septembre 2011 à 08h31
Oh!!! ce commentaire je l'ai vue sur un autre site de jeu ....
mais shut, je serai muet comme un .... ( je trouve pas de bête muette )
i7 5820K | Antec Mercury 360 | Carte mère Gigabyte GA-X99 Gaming G1 Wifi | 48 Go DDR4 3000 MHz -Kingstom | Cartes graphiques : GTX 1080 Ti | Alimentation Be QUIET ! 850 W Platinium | 980 Go SSD RAID-0 | 4 To HDDs
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1497
(#4) 01 septembre 2011 à 10h16
une giraffe, ou un lapin, au choix
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Tony Chopper

ex-Rédacteur
Nb msg : 214
(#5) 01 septembre 2011 à 12h48
En tout cas, peu importe le nom, ça déchire !!!!!!
L'expérience prouve que celui qui n'a jamais confiance en personne ne sera jamais déçu.
Grounch

Gros Membre
Nb msg : 1068
(#6) 01 septembre 2011 à 23h32
Ca a l'air sympa mais c'est dommage pour la refonte totale du jeu, j'aimais bien marcher au plafond moi!
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !


Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 32 requêtes SQL en 0.0067 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales