La guerre au ras du sol avec le Ground Level
Les surfaces pour souris font l'objet d'innovations de la part de différents constructeurs, et les tapis se suivent sans se ressembler à la rédaction de ZeDen. Qu'ils soient très fins, en aluminium, à découpe ergonomique ou tout simplement géants, l'imagination des constructeurs est sans limite pour ce qui n'était à l'origine qu'un rectangle de tissus. C'est ainsi que Ozone, société montante dans le domaine des périphériques de gaming, nous a fait parvenir un Ground Level. Ce tapis mérite-t-il le détour ?


Fiche technique

Voici le descriptif technique du tapis, tel qu'on le trouve sur le site officiel. C'est très basique mais très factuel. A part les dimensions et les matériaux utilisés, on ne sait pas grand-chose du Ground Level. Un point est cependant intéressant : le produit existe en plusieurs tailles. C'est la version classique du tapis qui va passer au grill dans cet article.
Existe en plusieurs tailles, comme les vêtements
  • Matériaux
    • Base caoutchoutée antidérapante
    • Surface tissu doux pour une glisse parfaite
  • Dimensions
    • Ozone Ground Level classique : 320 x 270 x 2 mm, 7,90 €
    • Ozone Ground Level S : 250 x 210 x 2 mm, 5,90€
    • Ozone Ground Level L : 400 x 320 x 3 mm, 11,90€
    • Ozone Ground Level XT : 320 x 285 x 6 mm, 9,90€
Le Gound Level existe donc en 4 formats différents, et dont l’épaisseur n'est pas toujours la même. La constitution et le design restent par contre inchangés sur tous les modèles.

Déballage

L'emballage porte les couleurs de la marque, à savoir rouge et noir, qui d'avance marquent l'orientation gaming. La forme du packaging de ce tapis implique que celui-ci est roulé à l'intérieur. C'était exactement la même chose pour les tapis Conkor et Dasher de chez Tt eSPORTS ou bien le Zowie PTF, testés précédemment dans nos colonnes. Cela permet de gagner de la place, à condition que le produit ne souffre pas de cet enroulement comme on l'a déjà vu.


L’étui noir et rouge du Ground Level

Une petite fenêtre découpée dans l'emballage permet de voir, mais pas de toucher le tapis. Celui-ci parait être complètement noir, avec des inscriptions rouges dessus, ce qui rappelle les couleurs de la marque. Ouvrons maintenant la boite en carton. A part le tapis, il n'y a strictement rien : pas de bundle, pas de goodies, rien que le Ground Level protégé dans un emballage en plastique transparent qui s'ouvre simplement. Vu le prix, on n'en attendait pas plus : Ozone se concentre sur le principal, à savoir le tapis.

Installation

Pas besoin de réorganiser complètement son espace de travail, les dimensions raisonnables du Ground Level font qu'il pourra se faufiler presque partout, ce qui est sera un avantage pour beaucoup. On apprécie la finesse de l'engin, avec seulement 2 mm, il sait se faire oublier.

Une fois posé sur le bureau, son revêtement antidérapant fait très bien son travail. En appuyant à 2 mains dessus, c'est impossible de le faire bouger. Il ne devrait pas glisser du bureau lors d'une partie mouvementée, ce qui est précisément le but de la face inférieure du tapis.

Ressenti

Plutôt que de résultats de tests, on va plutôt parler de ressenti, car c'est une appréciation toute personnelle qui ressort au bout de quelques jours d'utilisation avec plusieurs souris :
Que votre souris soit bas ou haut de gamme, qu'elle embarque des patins téflons XXL ou des patins classiques, elle se plaira sur cette surface. Les 3 souris testées se sont en effet très bien comportées sur le tissu du Ground Level. Les déplacements sont fluides, précis et de plus — ce qui n'est pas toujours le cas avec des tapis rigides notamment — silencieux. La dessous garantit une stabilité parfaite, il n'y a donc rien à redire en jeu sur ce produit Ozone.

Le Ground Leve en action
En revanche, comme on l'avait déjà remarqué sur d'autres tapis livrés enroulés, cela laisse des traces. Posé à plat sur le bureau, les marques de l'enroulement sont légèrement visibles : il y a des petites vagues sur le tapis. Ça ne gêne en rien la glisse, le tapis étant d'une souplesse à toute épreuve. A la longue, ce phénomène doit cependant s'amoindrir. D'après le constructeur, contacté à ce sujet, plus le tapis est sollicité, plus le tapis retrouve sa forme initiale rapidement : la souris agit ainsi comme une sorte de « fer à repasser ». Et Ozone a confirmé notre intuition : le choix de rouler les tapis est dicté par des contraintes de coût de transport.

Au final, ce tapis ressemble assez au Steelseries QcK, qui nous avait bien emballés lors de son test. Avec des dimensions, une constitution et des prestations similaires, le tout pour 2 fois moins cher, il va sans dire que l'Ozone Ground Level a tout pour lui. Cependant, le QcK est quant à lui livré à plat, ce qui assure de pas rencontrer de problèmes de déformations au déballage.

Conclusion

Il n'y strictement rien à reprocher à ce tapis. Une structure permettant d'avoir à la fois du confort, de la rapidité et du silence lors de la glisse à un prix défiant toute concurrence, telle est la réussite de ce Ground Level. La version classique conviendra à la plupart des gamers, mais les 3 autres tailles disponibles raviront tous les autres. Un must qui rate le ZN Approved Award d'un cheveu à cause de l'emballage non adapté.


par Xpierrot Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !


Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 14 requêtes SQL en 0.0059 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales