20 octobre 2011, 06h00 Icone Xotic

ZeDen teste Xotic

Xotic, un FPS venu d'une autre planète
Xotic a connu une phase de développement extrêmement longue et chaotique. Le jeu a été annoncé il y a dix ans, mais son développement est resté au point mort. Pour rajouter à la confusion, le jeu a connu plusieurs noms pendant son développement, passant d'Exod Intervention à Experience en passant par Project X et enfin Xotic, le titre sous lequel il est sorti. Ré-annoncé en 2009, puis ré-oublié, le jeu est sorti dans l'indifférence générale sur Steam en septembre dernier. Intrigués par ce titre qui mêle des mécaniques de FPS couplées à un système de scoring, nous avons donc franchi le pas pour vous proposer un test du nouveau titre de The Whole Experience, un petit studio de développement habitué aux jeux de seconde zone.


Un scénario avec des mots compliqués pour justifier un univers coloré

Détruisez ces plantes que je ne saurais voir
Le jeu débute sur une cinématique traduite dans un français extrêmement approximatif. On y apprend en substance que l'Orb veut détruire l'univers en se payant planète après planète. Vous êtes un être étrange muni d'une arme baptisée Macroterra pour faire le ménage sur votre planète et bouter l'Orb loin de là. Ce bout de scénario conté au travers d'une cinématique ringarde n'est qu'un prétexte pour planter l'univers du jeu. Et ce dernier est plutôt convainquant et très coloré. Pour diminuer le contrôle de l'Orb sur la planète, vous devez détruire dans chaque niveau des plantes infestées, ramasser les bonus et éliminer les ennemis présents. Le principe du jeu est simple et, comme la plupart des jeux d'arcade, la rejouabilité est importante. Le jeu comprend quatre chapitres avec plusieurs niveaux que vous pouvez aborder dans le sens que vous voulez. Il est difficile d'évaluer la durée de vie du titre, mais il vous faudra environ 4 heures pour en venir à bout. Ceci étant, le système de classements en ligne vous incite à creuser chaque niveau à la perfection et trouver un moyen de battre les scores de vos amis — ou d'illustres inconnus qui se trouvent quand même devant vous au classement. Et là, pour être le meilleur et le rester, il vous faudra bien quelques dizaines d'heures.

Mega hit triple combo

Résultat : Peu mieux faire
Le principe du jeu repose sur le combo, à l'instar des jeux d'antan. Il est bien évidemment possible de finir un niveau sans réaliser de combos, mais vous vous rendrez vite compte que votre score peut tripler si vous tuez tel ennemi en l'air, ou si vous avez un bonus de dommages. Pour encourager ce côté arcade, une jauge augmente a chaque fois que vous détruisez une plante. Bien évidemment, plus la jauge est haute et plus vous gagnez de point, d'où l'intérêt de la maintenir constamment à son maximum en jeu.

le jeu propose une progression via l'expérience
Au fur et à mesure de votre progression, vous obtenez des points d'expérience pour améliorer vos armes et compétences, qui s'avèrent très utiles dans la capture des Orbs. Le personnage et son arme possèdent tous deux un arbre de compétences assez développé et dont l'utilisation n'est pas frustrante. En effet, il ne faudra pas des dizaines d'heures de jeu pour débloquer des choses, ce qui est un bon point. Jusqu'à ce que vous ayez atteint les hauts du classement, il y a toujours un truc secret à découvrir dans le niveau, une combinaison à faire pour faire le maximum de points.

Un concept addictif, mais des soucis de jeunesse

Un combo aérien, ça rapporte
Malgré ses qualités intrinsèques, le titre souffre tout de même de quelques soucis. Le premier se situe au niveau des armes. Nous l'avons dit, le joueur n'en possède qu'une, avec des munitions uniques qui se rechargent automatiquement, mais dont l'utilisation peut varier. C'est ainsi que l'on peut débloquer un fusil à pompe, un sniper, un lance-roquettes (lance-insectes serait un mot plus approprié) etc. Seulement, il n'y a pas de changements visuels sur l'arme en fonction du mode de tir sélectionné, ce qui fait que l'on se retrouve bien souvent avec une arme qui ne correspond pas à la situation. ajoutons à cela que les armes manquent globalement de pêche et que leur feeling est plutôt mauvais. Cela rend les gunfights inintéresants, et on en vient même à se demander pourquoi les développeurs ont inclus des ennemis. Certains niveaux sont d'ailleurs des contre-la-montre et votre seul ennemi sera le temps qui passe.

Ça pète de partout
Pour renforcer encore cet aspect brouillon, l'interface du jeu est assez peu intuitive, avec des boutons dans tous les sens qui sont loin d'être clairs durant les premières heures de jeu. C'est le joueur qui devra apprendre à apprivoiser l'interface, et non pas l'interface qui se plie au joueur, ce qui est un peu dommage. Malheureusement, l'aspect sonore ne vient pas sauver le côté brouillon, puisque le jeu est tout juste passable de ce côté là. Graphiquement, le jeu est très honnête, avec des tonnes d'effets en tout genres. La modélisation des ennemis est un peu en retrait, mais rien de dramatique.

Conclusion

Xotic est un titre inattendu, qui se révèle finalement une bonne surprise. Au prix où il est proposé dans Steam (moins de 7€), il propose une aventure solo, mais néanmoins compétitive, agréable. L'univers du jeu est très coloré, chaque chapitre disposant de ses propres couleurs et de son propre thème, ce qui le rend tout à fait unique. Reste quelques soucis de gameplay, notamment au niveau des armes qui sont un peu molles et de l'interface qui n'est pas un exemple du genre.


par utr_dragon 1 commentaire par Daenerys
Partager

Commentaires

Daenerys

Vidéo Gonzo
Nb msg : 232
(#1) 21 octobre 2011 à 11h02
Xotic le FPS de cette fin d'année ^^
Bon si ce n'est pas nul, j'essayerais un jour pour voir ce que cela donne.
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !


Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 17 requêtes SQL en 0.0055 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales