Le chevalier part à la conquête des gamers
Si Lian Li est un nom synonyme de boitiers en aluminium haut de gamme, pas forcément accessibles à toutes les bourses, la société taïwanaise décline également ses tours en utilisant de l'acier, matériau moins onéreux. Elles sont commercialisées sous la marque Lancool, et reprennent le meilleur du savoir-faire Lian-Li. On nous a d'ailleurs fait parvenir un de leurs derniers né, à savoir le Lancool First Knight PC-K57, pour s'en assurer. C'est un boitier orienté gamer, le dernier modèle de la gamme « First Knight » qui propose par ailleurs deux boitiers plus haut de gamme, le PC59 et le PC-63. Voyons si le petit dernier de la famille peut s'enorgueillir de sa descendance.

Caractéristiques techniques et déballage

L'emballage made in Taïwan
Le Lancool First Knight PC-K57 est un moyen tour ATX aux dimensions généreuses, et cela se voit à la taille du carton. « Designed for PC game enthusiasts and professionals », le marketing n'y va pas par quatre chemins pour nous vanter les mérites du K57 et nous pousser au déballage. A noter que l'on nous a envoyé le modèle noir avec façade traditionnelle, mais le boitier existe également avec une façade en plexiglas (la référence de ce modèle est PC-K57W et on peut le voir sous toutes ses coutures sur le site officiel du constructeur).

Le carton indique aussi bien évidemment les caractéristiques du produit :
  • Dimensions (L x P x H) : 210 x 472 x 505 mm
  • Format de carte mère : ATX / Micro-ATX
  • Baies 5.25'' : 3
  • Baies 3.5'' : 3
  • Baies 2.5'' : 2
  • Nombre de carte d'extension max : 8
  • Montage sans outil
  • Système anti vibration
  • Passes-tuyaux watercooling
  • 1 port USB2 et 1 port USB 3
  • Ventilateurs fournis
    • 1 x 140 mm frontal, 1000 tours/min
    • 1 x 120 mm arrière, 1500 tours/min
  • Prix : 78 €
Le bundle est complet
Une fois le boitier sorti de son imposant carton, on découvre son bundle plutôt fourni pour un boitier de cette gamme :
  • Des vis à main pour carte mère, avec 2 longueurs de tête différente (3 longues, 9 courtes)
  • Un sachet de vis à main, pour le montage des disques durs
  • Des pads en caoutchouc pour disque dur(16 au total)
  • Des colliers d'électricien pour le maintien des câbles
  • Une patte de fixation d'alimentation
  • Un buzzer pour le bios
  • Enfin, notons que si le constructeur ne fournit qu'un seul ventilateur en façade, il fournit néanmoins les vis pour fixer un deuxième
Chose rare pour être soulignée, le Lancool est accompagné d'une feuille A4 recto verso de bonne qualité indiquant de manière claire les divers éléments fournis. Elle précise aussi comment monter les disques dur et les lecteurs optiques en utilisant les systèmes sans outil, brevetés par Lian Li et dont on ne va pas manquer de tester l'efficacité.

Vue Extérieure

Le look de la façade est définitivement agressif
Extérieurement, on est bien en présence d'un boitier orienté « gamers », avec un look extrêmement agressif de la façade qui est entièrement noire. La partie supérieure est alvéolée, et la partie inférieure fait penser à l'aérodynamisme des voitures de sport. Le boitier est en acier, tout comme les deux côtés et le dessus, mais la façade est en plastique ABS — néanmoins reconnu pour sa solidité. Les boutons Power et Reset se trouvent en haut à droite de la façade, et sur la même rangée on retrouve les 2 ports USB (un 2.0 et un 3.0) et 2 jack audio. Pour finir, on trouve aussi les 2 diodes d'activités bleues.

Et l'arrière
La façade est démontable, ce qui permet d'accéder aux ventilateurs de la façade. Sur les côtés, on retrouve du métal noir. Les portes font environ 2 mm d'épaisseur, et son assez lourdes, surtout celle de gauche qui possède deux emplacements pour y ajouter des ventilateurs (en option). Le boitier est assis sur quatre patins antidérapants qui le maintiennent parfaitement en place. Enfin, un petit mot sur l'arrière du boitier sur lequel on retrouve le traditionnel emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les huit slots d'extensions et un passe-tuyaux pour le watercooling. On regrette de ne pas y avoir trouvé de potentiomètre afin de réguler les ventilateurs facilement.

Vue Intérieure

L'intérieur du boitier est vaste
Chaque panneau latéral est fixé par 2 vis à mains. Une fois les panneaux ôtés, on peut très facilement accéder aux baies 5 pouces et voir le ventilateur d'aspiration de 140 mm, de marque Lian Li. Si on se concentre maintenant sur l'intérieur, c'est une véritable réussite à tous les points. Aucune arrête n'est tranchante, il n'y a que très peu de vis. A première vue, tout est spacieux, facilement accessible. Sur ce boitier, on ne retrouve pas le système de fixation des cartes d'extension, et il faudra donc se contenter de vis à main. Le boitier dispose d'un vaste espace jusqu'aux baies 5 pouces, ce qui permet au K57 d'accueillir des cartes graphiques jusqu'à 41,5 cm de long (largement de quoi caser les cartes graphiques actuelles de 30 centimètres de long).

Montage

La configuration de test est la suivante :

  • Carte mère Asus P5N E-SLI
  • CPU Intel Core 2 Quad Q9550 @2.83 Mhz
  • RAM OCZ (2 x 1Go) et Crucial (2x2 Go)
  • Ventirad Noctua NH-U12P
  • Carte vidéo HD 4870 1 Go Vapor-X édition
  • DD 1 To Samsung
  • Alimentation Antec True Power Quattro 1200

Le montage de l'alimentation

L'aération pour l'alim
L'alimentation est quant à elle positionnée en bas. On retrouve de plus en plus cette disposition dans les boitiers un tant soit peu évolués, permettant ainsi à l'alimentation de pas aspirer de l'air chaud et de ne pas la faire chauffer d'avantage. Lian Li a poussé le vice jusqu'à installer une petite grille (et un filtre à poussière !) sous le boitier pour que l'alimentation soit au frais. Le bloc est même rehaussée avec un petit rail ce qui permet à l'air de circuler et éviter que le bloc ne puisse faire chauffer le boitier. L'alimentation se fixe grâce à une patte métallique simple d'utilisation (le même système que les pots de confiture d'antan). On pose le bloc, on enclenche la patte de fixation aux endroits prévus à cet effet et voilà le bloc d'alimentation bien sécurisé. Le constructeur fournit néanmoins la possibilité de fixez l'alimentation avec de vis, même si cela ne s'avère nécessaire que si vous transportez souvent votre PC (et que vous êtes précautionneux).

Disques durs

Un système très étudié pour les disques durs
Si le système de montage des disques durs du est similaire à celui du PC8FI du même constructeur. Le montage des disques durs 3 1/2" est un jeu d'enfant. Poser un patin de caoutchouc puis une vis (le patin faisant office de rondelle) et glisser le disque dur dans un petit rail prévu à cet effet ; enfantin je vous disais. La baie de disques, orientée à 90° par rapport à la carte mère et peut accueillir les berceaux dans les 2 sens : soit avec les connecteurs vers l'avant, soit avec les connecteurs vers l'arrière. Dans ce 2e cas, la connectique est bien moins visible, ce qui offre un meilleur rendu visuel.

Lecteur DVD

Facile pour le DVD
Le montage du lecteur DVD se fait avec une facilité déconcertante. On soulève le loquet plastique, on insère le lecteur DVD, on aligne le trou de vis du DVD avec celui du support du loquet, on referme le loquet jusqu'au verrouillage, et voilà, c'est solidement verrouillé. A noter que ce n'est a faire que d'un seul côté. Le boitier ne propose pas de cache-lecteur, ce qui fait que mon lecteur beige jure un peu.

Carte mère, cartes d'extension et câbles

La gestion des câbles est efficace
Le PC-K57 est prévu pour de l'ATX standard (30,5x24,4) et les entretoises de carte mère sont livrées directement vissées sur le fond du boitier. Des vis à main sont livrées avec le boitier pour fixer la carte mère. Elles existent en deux longueurs pour pouvoir accéder aux endroits un peu plus inaccessibles. Le panneau sur lequel se fixe la carte mère n'est pas amovible comme c'est le cas dans certains boitiers. Néanmoins, il est troué à l'arrière, au niveau de la fixation du ventirad, si vous vouliez changer ce dernier sans avoir à dévisser la carte mère. Ce panneau est également troué à plusieurs endroits stratégiques pour y laisser passer les câbles. Certains connecteurs de mon alimentation ont une technologie baptisée PowerCache qui rajoute un bloc de plastique sur le fil, le rendant rigide et, surtout, bien plus épais. Certains câbles étaient donc trop épais pour passer par les fentes prévues à cet effet sur les façades internes du boitier. J'ai donc parfois dû ruser pour passer certains câbles, mais au final tout est rentré.

Maintenant que nous avons vu mécaniquement ce que valait le PC-K57, il est temps de passer à l'étude de son système de ventilation, aussi bien pour son efficacité de refroidissement que pour le bruit qu'il produit.

Performances thermiques et nuisances sonores


Description de l'outillage

15 minutes sur le grill
On utilise le logiciel OCCT 4.1.0, qui est l'outil royal de test de overclocking : il pousse le CPU et les GPU dans ses retranchements pour le faire chauffer au maximum. Direction le site officiel pour le télécharger. On fera des passes de 15 minutes du benchmark OCCT Power Supply, qui combine un burn CPU (le test OCCT classique) avec un burn GPU (basé sur un équivalent de Furmark).

Un autre outil, Hardware Monitor (téléchargeable à cette adresse), permettra de lire les valeurs min et max des sondes de températures intégrées au CPU et au GPU. Notre protocole de tests consistera à mesurer les températures, en idle et en charge, du processeur et de la carte graphique, et ce dans 2 configurations de ventilation différentes : soit au minimum du potentiomètre en façade, soit au maximum.

Les nuisances sonores seront quant à elles mesurées au sonomètre à 2 endroits : à 50 cm du côté gauche, et à 50 cm de la façade avant. Pour ces mesures, nous allons utiliser notre Sonomètre Voltcraft SL-100. Nous vous invitions à consulter notre article présentant le sonomètre article présente en détail notre sonomètre.

Voici désormais ce qu'on attendait le plus, les résultats !

Résultats


ChargeTemp CPU (°C)Temp GPU(°C)Bruit face (dB)Bruit côté (dB)
Idle425947,345,3
Full67,58248,345,8

Les températures relevées peuvent paraitre assez élevées, mais le Q9550 n'est pas spécialement reconnu pour être avare en calories dissipées. Le K57 a en fait du mal a refroidir une telle configuration un peu âgée et ne disposant pas des dernières finesses de gravure. Avec seulement 2 ventilateurs, même si l'aspiration est assurée par un 140 mm, le flux d'air n'est malheureusement pas suffisant. Côté nuisances sonores, comme il est impossible de diminuer les vitesses de rotation, au vu des températures mesurées, on se trouve avec des niveaux élevés.

Au final, le boitier sera plutôt à réserver à des configurations récentes ne chauffant que peu. On pourra aussi adjoindre au K57 un second ventilateur en aspiration, comme c'est le cas par défaut sur le PC-K9, un peu plus élevé dans la gamme du constructeur mais sans doute mieux adapté au public visé.

Conclusion

Le LanCool PC-K57 est une bonne alternative pour les gamers qui cherchent de la qualité mais un prix réduit. Le boitier profite en plus des technologies Lian Li de montage sans outils et peut s’enorgueillir d'une qualité de fabrication irréprochable. Notons en plus qu'il offre un intérieur très spacieux pour les grosses configurations, et vous avez toutes les recettes d'un bon produit. Néanmoins, en dépit de toutes ces qualités, le boitier ne possède pas par défaut un très bon flux d'air interne. Un deuxième ventilateur en façade sera donc nécessaire pour bien garder vos composants au frais. Cependant, rajouter un ventilateur augmentera encore les nuisances sonores, qui sont déjà plutôt élevées. Deux petits défauts qui lui font rater la note maximale.


par utr_dragon 3 commentaires, dernier par Xpierrot
Partager

Commentaires

Seventhwave

Râleur
Nb msg : 873
(#1) 28 février 2012 à 10h28
Il aune putain de classe ce boitier quand même.
Les FPS, c'est de la merde.
Zork

Webmaster
Nb msg : 1845
(#2) 28 février 2012 à 17h08
Il fait assez chevalier en armure en tous cas, comme quoi le nom est bien choisit. :-)
Webmaster et fanboy id Software.
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#3) 28 février 2012 à 21h17
Le design a été pas mal travaillé j'avoue, comme sur la plupart des Lancool, et pourtant ils sont pas à des tarifs exorbitants.
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !


Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 23 requêtes SQL en 0.0063 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales