Venez défier la mort
Osez rentrer dans la tour de la mort, où des centaines d'ennemis et des canons tirant des milliers de boulets vous attendent. Cette tour est un endroit imprévisible qui mettra votre skill à rude épreuve si vous voulez échapper à la mort. Tower of Guns, c'est ça : un étrange et surprenant mélange de Quake, de The Binding of Isaac et d'un bullet hell. Un jeu pensé par Joe Mirabello, l'unique membre de l'équipe de Terrible Posture Games, pour ceux qui n'ont que peu de temps devant eux et qui voudrait profiter d'une petite partie de temps en temps, pendant leur pause déjeuner par exemple.


Scénario ? Ou pas...

10 armes sont accessibles dans le jeu
Dans Tower of Guns, vous incarnez un soldat ayant pour mission de détruire les aliens vivant dans la tour... En fait, vous êtes un livreur de pizza qui doit atteindre le sommet pour... Non c'est pas ça non plus. Vous êtes un jeune homme aux étranges pouvoirs venu venger ses parents, ou pas d'ailleurs. Le scénario du jeu est vraiment mis en arrière-plan, seuls quelques dialogues apparaîtront en haut de votre écran, mais ceux-ci changeront à chaque partie. Difficile donc de suivre une histoire en particulier jusqu'au bout.

Avant de commencer à jouer, il vous faut choisir une arme et une compétence. Pour votre première partie, vous n'aurez le choix qu'entre un pistolet laser rapide et aux dégâts faibles et un lanceur de scies circulaires, plus lent, mais plus puissant. Niveau compétences disponibles en début de jeu on retrouve un double saut ou la suppression des dégâts de chute.

Ils sont mignons ces Hugbots
Une fois ceci fait, vous voilà donc dans la tour. Le jeu est très facile à prendre en main, pas de fioritures au niveau du gameplay : on se déplace rapidement, on saute, on tire, point barre. Pas besoin de faire attention à ses munitions, celles-ci sont illimitées, inutile de recharger. Une fois la première porte du jeu passée, vous tombez nez à nez avec les premiers « ennemis » : les Hugbots, des petits robots inoffensifs ne vivant que pour vous apporter de l'amour. Pas le temps pour ces sottises, ces petits machins donnent des bonus quand ils meurent, donc pas de quartier ! Vous récupérerez en tuant des ennemis des points de vie, de l'argent, servant à débloquer des compétences dans des « boutiques » disséminées dans les niveaux, et des bonus bleus qui font monter la jauge d'amélioration de votre arme, indispensable donc pour être plus efficace face aux vrais ennemis qui vous traqueront dès la prochaine salle. Mais attention, la jauge descend à chaque dégât subi.

Des nuages de boulets, de l'action et encore des nuages de boulets

Heureusement que ces boulets sont assez lents
J'en arrive à ce qui fait l'essence même de Tower of Guns : le combat et le level design. Les salles du jeu sont générés aléatoirement, impossible donc de savoir ce qui vous attend derrière chaque porte. Mais en général, c'est une horde de robots volants qui vous fonceront dessus, agrémentée de quelques rangées de canons tirant des centaines de boulets qu'il vous faudra esquiver. Pour cela, il vous faudra ressortir le skill de la vielle époque des FPS à la Quake : le bunny hopping et le straf vous sauveront la vie. D'ailleurs, la vie est précieuse dans ce jeu : vous n'en regagnez que si vous tuez des ennemis et la mort, comme dans un rogue-like, signifie le retour à l'écran titre, sans possibilité de garder votre progression. La multitude de recoins, d'escaliers, de cachettes vous permettra de vous mettre à l'abri quelques secondes pour éviter la mort, car vous vous retrouverez vite encerclé par les ennemis et les boulets de canon, en vous prenant des dégâts de toutes parts. L'action devient vite confuse au milieu des tirs et des explosions provoquées par la mort des robots.

Les boss sont assez surprenants la première fois
Chaque niveau se termine en apothéose par un gigantesque boss qui vous demandera un peu de concentration supplémentaire pour éviter ses tirs de canon, ses lasers, explosions, etc. Tout ça en plus des ennemis classiques présents dans la salle. Les cinq étages de la tour peuvent être traversés en un peu plus d'une heure si vous faites preuve de skill, mais la génération aléatoire des niveaux et la quantité de défis proposés (terminer un niveau sans prendre de dégâts ou dans un temps imparti par exemple) donnent à Tower of Guns une bonne rejouabilité.

Conclusion

L'étrange mélange du FPS old-school et du Shoot'em up façon bullet hell à la japonaise, remixé à la sauce rogue-like, est finalement assez sympathique. Le jeu donne un petit sentiment de frustration à chaque mort de par sa difficulté, ce qui vous donnera envie de recommencer une partie dans la foulée. Tower of Guns propose, malgré une durée de vie assez courte, une bonne rejouabilité avec les armes et les compétences à débloquer via des défis. Il propose aussi un mode infini qui permet d’enchaîner le plus possible de niveaux pour les plus courageux. La musique rock du jeu est très agréable et les graphismes façon comics ne sont pas dégueulasses. Le principal reproche que je fais au jeu est son extrême répétitivité. Le qualificatif de Lunch Break Game donné par son développeur est bien trouvé, vous vous amuserez en y jouant une heure de temps en temps, mais au-delà de ça, l'ennui arrive très rapidement.


par Croissounet Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Le jeu a été testé sur une version Steam finale fournie par le développeur.

Configuration de test
  • CPU : AMD Fx 8350 Black Edition
  • Carte mère : Asus M5A97 EVO R2.0
  • RAM : Gskill (2x8Go) DDR3 PC3 12800 (1600 MHz)
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 660 (2048 Mo)

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 14 requêtes SQL en 0.0034 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales