Call of Duty WWII : bêta privée
Entre fin août et début septembre 2017, Activision ouvre les portes de sa bêta fermée pour Call of Duty WWII. La sortie du titre étant prévue pour le 3 novembre 2017, on peut y voir une forme de rituel gagnant-gagnant... pour l'éditeur, puisque cela permet de motiver les précommandes précoces, de tester la stabilité des serveurs et de mesurer la température auprès des élus. L'article que nous vous proposons ici concerne donc cette bêta, laquelle ne concerne que la partie multijoueurs. Vous n'y trouverez donc aucun détail sur la campagne solo. Mais en considérant que les joueurs réguliers viendront surtout pour se taper le pif en pvp, on dira que cette bêta est quand même assez instructive.


Retour aux fondamentaux

En proposant un opus ayant pour cadre la Seconde Guerre mondiale, il faut dire que Activision a eu une riche idée. Quoi de mieux que de revenir à la période historique qui a fait les beaux jours des premiers Call of ? Cela risque fort de titiller la nostalgie des anciens routards de la licence et d'attirer la curiosité de newbies qui, comme moi, n'avaient pas encore cédé aux sirènes de la série. Et puis c'est une façon de faire table rase sur un certain nombre d'éléments de gameplay qui n'ont pas toujours fait l'unanimité dans tous les jeux futuristes. Ici, point de jet packs, pas de wall running. Mais un gameplay un peu plus traditionnel, faisant la part belle aux armes à feu...


Dès les premières minutes, cela fait un bien fou de revenir à la Seconde Guerre mondiale !

Un gameplay efficace pour un public initié

D-Day
Et puisqu'on aborde le sujet, autant partager nos impressions sur ce qui fera l'intérêt premier du multi  –  à savoir sa prise en main. Sans être un connaisseur de la série, j'avoue que cet opus a des atouts réels pour séduire. En dépit d'un cadre historique ancien, le gameplay est franchement nerveux, que ce soit pour les rushers ou les snipers. En dépit de leur âge, les pétoires sont diablement efficaces  –  quitte probablement à faire des sacrifices en termes de réalisme. Et elles le seront encore plus au fur et à mesure où vous en débloquerez des améliorations ou de nouvelles armes. Autre critère témoignant du souci premier d'efficacité : il n'y a pas d'équipement particulier si l'on est côté allemand ou côté allié. En fait, on peut s'équiper comme on veut, à partir du moment où on a débloqué l'arme en question. Quitte peut-être à faire hurler les passionnés de réalisme !

Comme vous l'avez compris, votre stuff est évolutif et gagne en efficacité au fur et à mesure de votre progression. De même vous débloquez cinq classes dont les bonus sont gagnés à force de jouer avec : infanterie, aviateurs, montagne, etc. Certains sont plus avantagés pour foncer dans le tas, alors que d'autres sont plus adaptés pour sniper en retrait. Quoi qu'il en soit, on comprend l'idée : plus vous jouez, plus vous débloquez des atouts vous permettant de vous spécialiser et de gagner en efficacité. Si le concept de carotte est sûrement efficace pour retenir les habitués, ce système peut aussi être un repoussoir pour les petits nouveaux qui serviront de chair à baïonnette.


Classes et armes ont des améliorations débloquables

Des modes de jeux relativement classiques

Aachen montre aussi un décor urbain
La bêta aura été l'occasion de voir à l'oeuvre quelques modes de jeux qui nous seront proposés. Évidemment, on n'échappe pas aux archi classiques matchs à mort en équipe et domination. Très courant aussi est le point stratégique, qui consiste à capturer et tenir des zones, sans attribuer de points aux frags. Nous avons pu tester ces trois modes sur quatre cartes représentant la diversité géographique du titre : la pointe du Hoc, les Ardennes, Gibraltar et Aachen. L'occasion de voir un peu du level design, facilement identifiable, mais aussi complexe, dans la mesure où il y a plein de petits chemins qui sanctionneront lourdement le joueur distrait.

Mais l'un des gros morceaux de cette bêta, c'est bien sûr le mode guerre, présenté uniquement au travers d'une seule carte : l'opération Breakout. Pour ceux qui, comme moi, ont un peu touché au multi de Killzone 3, cela rappellera le mode opération. L'idée est d'avoir une partie structurée en deux parties : une équipe est d'abord assaillante dans un match allée puis basculera en défense dans un match retour. Pour gagner le match, les assaillants doivent remplir certains objectifs : capturer une zone, construire un pont ou escorter un char. Évidemment, ceux en face devront bloquer la progression des assaillants. Notez que les assaillants doivent gagner tous les objectifs, sinon le match s'interrompt et les défenseurs gagnent la manche. Si les équipes en présence sont équilibrées, la partie peut prendre du temps et, comme c'est un mode qui privilégie les objectifs, c'est quand même bien plus intéressant à mon sens qu'un bête mode à frags, parce qu'il faut jouer en équipe pour augmenter ses chances de succès.


À la guerre comme à la guerre !

Et l'aspect technique là-dedans ?

Un jeu vraiment joli
Pas trop de surprise à ce niveau. Ou en tout cas, pas de mauvaise surprise. C'est franchement joli et propre, avec un framerate particulièrement stable sur PS4 Pro  –  qui est en fait la plateforme qui nous a servi pour cette preview. Manifestement, on a affaire à du 60 fps, ou en tout cas, c'est l'impression que cette bêta nous a donnée. Décors, personnages et armes sont bien modélisés et offrent une parfaite immersion dans le contexte historique.

De plus, on ne manquera pas de souligner le travail sonore. Le bruit de recharge de certaines pétoires est en fait très métallique, et cela donne un cachet supplémentaire.

Conclusion

Pour résumer notre ressenti sur cette preview, je dirais que la bêta est prometteuse. Certes, on n'a eu aucun élément de la campagne à se mettre sous la dent, et c'est un peu dommage, mais le multi compétitif semble bien construit et ne manque pas d'atouts. Si c'est effectivement un gameplay relativement nerveux que vous recherchez, tout en restant dans un cadre relativement classique, nul doute que le jeu vous occupera un petit bout de temps. Surtout si vous préférez les rixes avec des grands groupes et n'avez aucune affinité pour le 4 vs 4 qui devient un peu trop à la mode.


par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Concours Icy Dock novembre 2017

Actu du même sujet

Preview réalisé à partir de la bêta fermée proposée entre le 25 août et le 4 septembre, sur PS4 Pro

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 13 requêtes SQL en 0.0031 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales