24 octobre 2017, 07h00 Icone Mad Max

ZeDen teste Mad Max (PS4)

Un western post-apocalyptique

L’affiche du premier film Mad Max en 1979
Pour rappel, Mad Max se déroule dans un futur indéterminé, dans une Australie réduite à l’état de désert post-apocalyptique. L’essence et l’eau se sont raréfiées et la civilisation humaine semble avoir sombré dans un chaos ultra-violent. Des seigneurs de guerre, à la tête de gangs de punks ont pris le pouvoir et font désormais régner la terreur.

Max Rockatansky, ancien flic, est un survivant profondément perturbé par l’assassinat de sa femme et de sa fille, jadis massacrée par un gang de motards. Sa vengeance assouvie, Max erre depuis comme une âme en peine à bord d’une voiture de police ultra-perfectionnée, l’Interceptor.

Mel Gibson a endossé en premier le rôle de Max
D’une certaine façon, Mad Max est l’exemple type d’un western post-apocalyptique. La licence reprend les codes du western et les adapte à un monde déchiré par la raréfaction des ressources. On y retrouve une figure de « flic  » faisant face à de vraies pourritures. Les bolides ont remplacé les chevaux, les punks ont remplacé les Indiens.

Si la saga Mad Max n’a pas inventé le genre, elle se démarque par une inventivité sur le plan visuel qui n’est pas sans rappeler les comics. La série est également très représentative des années 80 et, d’une certaine façon, le jeu devrait logiquement intéresser un public de trentenaires et de quadra.

Fury Road 1.5

L’affiche du film Fury Road
De la saga de George Miller, Avalanche ne semble avoir retenu que Fury Road, le dernier film de la saga sorti en salles la même année. Les liens sont très étroits sur la forme, beaucoup moins sur le fond.

En fait, le jeu reprend surtout l’univers graphique, l’organisation sociétale des Warboys, ce gang d’élite à la solde d’Immortan Joe, ainsi que le personnage de Max Rockatansky, dont le passé est évoqué de manière relativement discrète, au détour de certaines répliques. Il faut fouiller dans les biographies pour en comprendre un peu plus, et découvrir certains liens intéressants, comme le fait que le méchant Scrotus est le fils d’Immortan Joe, le big méchant tout moche de Fury Road.

Page précédente Page précédente - Introduction Page suivante - Concernant le scénario et le design Page suivante
par bikersaurus & aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Test réalisé sur PlayStation 4 Pro

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 12 requêtes SQL en 0.0047 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales