24 octobre 2017, 07h00 Icone Mad Max

ZeDen teste Mad Max (PS4)

Les travaux de Max

Si l’histoire de Mad Max se boucle assez rapidement, il ne faut pas oublier que son intérêt est ailleurs. En effet, le jeu est construit sur la base d’un monde ouvert – ce qui n’est pas bête du tout pour une histoire typée « western ». Red Dead Redemption en est un bon exemple.

La carte dans sa globalité
Le monde de ce Mad Max est divisé en six zones qu’il faudra contrôler et nettoyer, chacune vous réservant un lot de tâches diverses. Vous pourrez tout de même compter sur quatre forteresses alliées, disséminées sur la carte, et dont les chefs vous apporteront leur soutien en espérant vous voir contrarier les plans de leur ennemi commun, Scrotus. C’est là le seul intérêt de ces PNJ, sans grand intérêt sur le plan narratif ni charisme.

En dehors de la collecte de matériaux, toutes les autres activités visent le même objectif : réduire l’influence de Scrotus et de ses sbires dans chaque zone. On devra donc détruire des épouvantails, éliminer des tours de snipers, faire du déminage, attaquer des convois et prendre d’assaut des camps. Évidemment, des ennemis seront de la partie et ne vous rendront pas la tâche facile. Bref, tout ça est très classique pour un monde ouvert – quoique très répétitif.

Les forteresses

Complétez les projets pour améliorer vos forteresses
Les forteresses que nous venons d’évoquer sont de véritables camps de base de Max. Elles peuvent être améliorées au fil du temps par le biais de quêtes annexes et la collecte de matériaux. Ces améliorations sont cruciales, car elles permettront de récupérer des munitions et consommables aussi utiles que rares  –  et vous vous en rendrez compte très vite.

Les missions annexes

Les quêtes annexes sont souvent médiocres
Confiées principalement par les leaders des forteresses, elles sont à l’image des missions confiées de la quête principale – c’est-à-dire relativement courtes et d’un intérêt variable. Il peut s’agit de récupérer une voiture à un point A, de nettoyer un petit donjon caché en B, de résister à un assaut mené par des véhicules adverses ou de collecter des artefacts ici et là. Les plus intéressantes mettent en scène les vautours, parce que le contexte est souvent plus stressant – c’est-à-dire dans l’obscurité.

Les épouvantails et tours de snipers

On passera très rapidement sur l’élimination des épouvantails et des tours de snipers. Une activité très facile à réaliser.

Le déminage

Le déminage nécessitera l’utilisation du buggy de Chum. Avec l’aide d’un chien, vous devrez trouver chaque mine. Il y en a trois par champs de mines. Ensuite, libre à vous de les désamorcer ou de les faire exploser – voire même d’y attirer des ennemis à pied et d’admirer ensuite le feu d’artifice. Mais, autant le dire tout de suite, le déminage est une véritable plaie – surtout pour les oreilles de votre toutou IRL.

Les convois

Les convois sont composés d’un véhicule de tête et de cinq véhicules de défense qui parcourent continuellement la même piste. L’objectif ici est de détruire le véhicule de tête pour récupérer un ornement.

À la poursuite d’un convoi
En réalité, cette activité représente une véritable mine d’or. D’une, c’est fun. De deux, ces convois s’avèrent très utiles lors de la réalisation des défis. Tant que vous n’avez pas détruit le véhicule cible, les autres voitures réapparaissent au bout d’un certain temps. L’idée est donc d’exploiter les convois pour réaliser des actions précises, remporter des défis, tout en prenant garde à ne pas détruire le chef du convoi  –  en tout cas, pas tant que l’on en a l’utilité.

Les récompenses des convois, les ornements, sont des objets à collectionner et servent à augmenter très légèrement les statistiques de votre bagnole. D’autres ornements sont récupérables sur la carte lors de votre exploration.

Les camps

Les camps sont de loin l’activité la plus intéressante. En fait, il s’agit de lieux peuplés d’ennemis qu’il va falloir nettoyer pour en prendre le contrôle. Deux options s’offrent à vous : soit vous rentrez par une entrée secrète, soit vous éliminez à distance les défenses du camp puis vous entrez dans celui-ci pour éliminer tous les ennemis et réaliser l’objectif. C’est cette deuxième tactique que nous vous montrons dans la vidéo suivante.


La conquête d’un camp s’achève parfois par un combat contre un boss. Une formalité, puisque ceux-ci on tous le même pattern et n’offrent que peu de difficultés  –  surtout si vous avez gardé quelques balles de pompe pour calmer le bellâtre.

Les collectibles

Une vocation manquée de ferrailleur
Pour finir, on évoquera le nombre assez hallucinant d’objets à récupérer sur la carte et dans les camps. Un grand classique pour gonfler la durée de vie d’un open world et aguicher les chasseurs de trophées impénitents. Si ce n’est pas votre trip, on vous rassure : aller les chercher n’a strictement aucun intérêt en plus d’être parfaitement ennuyeux... mais cela n’empêchera pas un certain nombre d’autres joueurs de céder aux sirènes du 100 %. Ainsi sont faits les chasseurs de trophées.

Les courses

Quand les autres activités vous auront barbé par leur répétitivité, vous pourrez vous détendre avec les courses de bagnoles. Une activité fort sympathique qui vous demandera de piloter chaque voiture du jeu. Différentes épreuves localisées ici et là vous proposent des circuits réservés à certains véhicules bien précis.

Si l’objectif commun est bien évidemment de finir ces courses dans le temps imparti, les conditions peuvent varier. Tantôt on vous laissera le libre choix de l’itinéraire, tantôt on vous imposera des checkpoints sous forme de fûts à exploser, tantôt on vous enverra une horde ininterrompue d’adversaires pour vous exploser avant l’arrivée.

Toutefois, la difficulté des courses peut être très variable. Certaines se font du premier coup, tandis que d’autres vont vous faire rager à cause d’un tracé tordu, d’une caisse fragile ou peu maniable, ou encore d’une IA vicieuse qui prend un malin plaisir à vous mettre des bâtons dans les roues, vous obligeant à recommencer encore et encore jusqu’à la réussite. Et parfois, vous allez pester pour un fût qui vous détourne de votre trajectoire et vous fait perdre ainsi quelques précieuses secondes ! Bref, les joies de la conduite, je vous dis !


Page précédente Page précédente - Concernant le gameplay Page suivante - Conclusion Page suivante
par bikersaurus & aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Test réalisé sur PlayStation 4 Pro

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 12 requêtes SQL en 0.0039 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales