Destiny 2 est un jeu qui se juge à haut niveau
Pour monter votre personnage à haut niveau, vous devrez taper dans un certain nombre de parties PvP, d'assauts et de missions aventures et de quêtes exotiques, afin de gagner des points d'amélioration pour vos doctrines et monter votre niveau de puissance. A ce propos, nous avons détaillé, dans un tutoriel annexe, la marche à suivre pour optimiser sa progression.

La montée d'un premier personnage devrait prendre entre 30 et 40 heures, je dirais. Et il faut compter moitié moins de temps pour monter un deuxième ou un troisième personnage.

Ceci dit, beaucoup de joueurs vous le confirmeront : c'est essentiellement le contenu haut niveau qui fait l'intérêt et la durée de vie d'un jeu comme Destiny.

Les patrouilles et les évènements publics

Ce n'est pas forcément la partie la plus difficile, mais cela reste quand même amusant d'aller avec quelques potes sur une planète et participer librement à des activités au choix. Les évènements publics sont toujours sympas et ils peuvent se montrer très gratifiants en termes de loots.


Participer librement à des évènements et rechercher des coffres, ça reste sympa

Les missions

Ikora permet de rejouer la campagne
En dehors des missions aventures annexes, il y a bien 3 missions que l'on peut refaire chaque semaine. Ceci dit, le système est assez inintéressant, car il n'y a pas la possibilité de choisir les chapitres que l'on veut refaire. Et le challenge proposé est vraiment très faible.

Bungie aurait tout intérêt à retravailler le concept, histoire de donner une plus-value réelle à sa campagne qui mérite clairement un meilleur traitement.

Les assauts

Le menu des assauts
Pour rappel, il s'agit d'une activité coopérative uniquement jouable par 3 joueurs. Si vous n'avez pas de potes, les serveurs de Bungie se chargeront de combler ce menu détail par la magie du matchmaking. Et si d'aventure vous vouliez jouer tout seul, ... hé bien... vous ne jouerez pas tout seul.

Bref, comme son illustré aîné à sa sortie, Destiny 2 une liste de 5 assauts pour la Xbox et un supplémentaire uniquement pour la PS4. Ces assauts ressemblent à des missions, mais dans un format plus long, des étapes intermédiaires plus ou moins variées, et un boss qu'il faudra méthodiquement jusqu'à ce que loot s'en suive.

Si le level design de ces assauts ne démérite par rapport à Destiny premier du nom, on regrette tout de même plusieurs choses :
  • l'absence de challenge, qui se manifeste rapidement puisque la montée de puissance d'un personnage est plutôt fulgurante et qu'à niveau 290, on roule littéralement sur les ennemis en racontant sa journée à ses portes ;
  • le second problème, qui vient potentialiser celui cité ci-avant, est la suppression des niveaux de difficulté supérieurs. Ce qui est un peu idiot puisqu'un joueur débutant mal équipé n'a pas forcément la même puissance de frappe qu'un joueur qui a tout looté. Et celui qui a tout looté n'aura pas l'occasion d'essayer son joli stuff sur des assauts un peu plus piquants. Ce qui était justement le rôle des assauts épiques ;
  • dernier point à signaler : l'impossibilité de sélectionner à sa guise l'assaut auquel on souhaite participer.
Bref, vous l'aurez compris, les gars de Bungie ont décidé de vous limiter en termes de libertés, et ça c'est plutôt casse-pieds.


6 assauts au départ pour la version PS4

Les nuits noires en temps limité
Alors, certes, il y a toujours les nuits noires, ces déclinaisons hebdomadaires qui demandent à présent de boucler l'assaut en un temps imparti et avec l'ajout de handicaps et de bonus plus ou moins intéressants. Obliger à courir ou à ramasser des machins pour régénérer sa vie. Tirer sur des boules ou sauter dans des anneaux pour gagner du temps supplémentaire.

Les amateurs de challenge y apprécieront un côté oldschool, mais on pestera quand même sur le grand écart qui existe en termes de difficultés entre les versions normales et les nuits noires, ou tout simplement l'absence de difficulté intermédiaire puisque l'on passe directement d'un niveau casual à un niveau hardcore.

Comme les raids, la nuit noire propose à présent un niveau de difficulté supplémentaire, le mode « prestige », destiné aux joueurs de niveau 300 et plus. Sur le principe, il s'agit de la même nuit noire mais avec un temps encore plus limité et peut-être des ennemis qui tapent plus forts et qui encaissent mieux. Disons que le chrono réduit est l'élément le plus déterminant, au niveau de la difficulté.

Dans la vidéo suivante, nous vous montrons en pratique à quoi ressemble une nuit noire prestige. Vous devriez ressentir la pression de mon escouade, dont cela devait être la sixième ou la septième tentative. Mais heureusement, notre patience a fini par payer, dans ce run.


Le raid

Le Raid nouveau est arrivé !
Pour ceux qui découvrent Destiny, sachez que le Raid est classiquement la cerise sur le gâteau  –  ou plutôt l'activité ultime qui motive pas mal de monde à revenir tous les ans et payer un DLC annuel. Parce qu'à ma connaissance, c'est peut être l'un des rares FPS qui reprend à sa sauce le concept de raid des MMO, en proposant à 6 joueurs de coopérer étroitement au cours d'une mission relativement longue et de se coordonner pour réussir des étapes-énigmes et éliminer un boss.

Les phases de démobage sont plutôt rares
Et cette année, on peut dire que le Raid Leviathan fait très fort en termes de level design, parce qu'il est très exigeant en termes de communication et de coordination. Beaucoup moins au niveau des DPS, ce qui déplaira sûrement à certains joueurs qui préfèrent foncer dans le tas, démober à la lourde et vider son chargeur sur des boss d'envergure.

En réalité, le Leviathan c'est presque tout le contraire, à savoir 3 épreuves qui demandent l’exécution d'une chorégraphie, mais sans boss proprement dit. Je n'irai pas jusqu'à comparer le Raid à un Portal 2 taillé pour 6 joueurs, mais l'idée m'a quand même effleurer l'esprit.


3 salles-épreuves pour accéder à l'unique boss du Raid

Il ne paie pas de mine, mais c'est lui le Boss
Après ces 3 épreuves, on peut enfin accéder au boss du jeu et on va enfin pouvoir faire parler la poudre. Sauf que... là aussi, et plus encore, il faut impérativement communiquer et écouter ces collègues, puisque certains verront des choses que les autres ne voient pas, et ces informations sont vitales pour la survie et la réussite de l'escouade.

Au fond, ce n'est pas tant la force de frappe qui compte  – c'est presque un élément secondaire. En revanche, écouter et donner les bonnes infos est crucial. De même, chaque membre du groupe a son rôle à jouer. Si raid difficile n'est pas encore disponible, on devine que chaque raté et chaque mort seront très pénalisants pour l'escouade.

La communication est le maître-mot
Finalement, le raid est très certainement la partie la plus réussie du jeu. Pas forcément la plus accessible certes, mais en tout cas celle qui met le plus à l'épreuve la concentration des joueurs et leur capacité à coopérer.

Notez qu'un matchmaking est en cours de test pour les nuits noires et les raids. C'est bien pour les gens ont du mal à constituer une escouade, faute de contacts. Mais cela ne remplace pas un carnet d'adresses, avec des gens que vous connaissez et dont vous connaissez la façon de jouer. Disons que cela peut-être un moyen de mettre le pied à l'étrier.

Page précédente Page précédente - Les évolutions au niveau du gameplay Page suivante - Contenu haut niveau PvP et jalons Page suivante
par aigle_1 Commenter
Partager

Héberger mes images en un clic

Commenter

Les commentaires sont fermés aux non membres. Pour poster un commentaire, créez un compte membre : c'est simple et gratuit !

Actu du même sujet

Test réalisé sur une PS4 Pro connectée à une télévision full HD.
Le jeu a été fourni gracieusement par l'éditeur à des fins d'évaluation.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 12 requêtes SQL en 0.0033 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales