21 juillet 2003, 13h00 Icone Chaser

Chaser : test des démos

Chaser, jeu édité par Cauldron et publié par JoWooD Productions, nous a offert deux démo, une du mode solo, et l’autre du mode multijoueurs. Bien que le jeu soit déjà sorti, nous avons décidé de faire un article décrivant ces deux démo pour que vous ayez un avis personnel (et non subjectif) de ce que va être le jeu. Que de choses à dire après avoir essayer ces deux démo...

Mais par où commencer ? Tout simplement par le menu. Celle-ci, comme vous pouvez le constater, est très simple, d’une couleur classique. L’image de fond doit représenter une pièce de quelque machine inconnue et on peut se demander son rapport avec le jeu ... aucun à priori. Donc, à première vue, le menu fait peur de par son esthétique très simple. Mais enfin de compte, cela ne fait-il pas du bien un peu de simplicité dans un monde un peu tape à l’oeil ?

Commençons donc par regarder le mode multijoueurs qui présente le plus d’intérêts. La démo nous fournit donc deux cartes, Building Site et Final Strike, dans lesquelles il est possible de jouer deux styles de jeux, match à mort et où deux équipes s’opposent (copie de Counter Strike). Tout d’abord, dans le menu des options, accessible par l’accueil, il est possible de configurer son personnage au niveau de son style. La démo donne accès à un nombre suffisant de personnages différents, permettant de bien vous personnaliser. De plus, je crois même qu’il est possible d’importer d’autres personnages. La suite de l’article sera simple : l’étude successive de chaque carte avec l’étude simultanée d’un mode de jeu. Commençons donc par Final Strike en mode coopération :
  • Pour le mode coopération, que dire ... je pense que vous connaissez déjà tous Counter Strike. Eh! Oui! ce n’est rien d’autre à mon goût qu’une copie de Counter Strike. Le choix des armes disponibles est assez restreint en début de partie, seules les deux ou trois premières sont disponibles. Il vous faudra de l’argent pour acheter des armes et celui-ci s’obtient en tuant des personnes, en réussissant la mission, et la somme est d’autant plus importante que la mission est bien remplie. Vous pourrez aussi acheter d’autres objets dans la section « équipement » en bas de l’image ci-contre. Il y a des munitions, des grenades, une armure, un paquet de soins etc ... Ensuite après avoir fait le plein d’objets nécessaires à votre réussite, vous pouvez commencer la partie. Et c’est maintenant que je vais vous décrire un peu cette carte :

    Celle-ci se est un vaste réseau de souterrain et on ne sait pas exactement ce qu’il s’y passe : il y a des rails ... un gros tube cylindre vertical en plein milieu de la carte. Moi je n’ai pas su où je me trouvais mais bon, cela n’empêche pas de jouer. Il n’y a donc que des couloirs façonnés par l’homme au sein de la roche. Vous pourrez mieux vous rendre compte de ce que cela rend dans le jeu grâce aux différentes images ci-dessous :



    Voilà donc l’aspect prédominant de cette carte : couloirs sombres, la lumière du soleil n’étant pas présente. Quelques escaliers permettant de changer de niveaux. Vous pourrez aussi remarquer que sur l’image la plus à droite, le défaut que possède le jeu : la personne rentre aux trois-quarts dans le mur. Espérons que cela seront modifié lors de la version finale. Il existe aussi d’autres éléments dans cette carte qui font un peu « décors ». En effet, il existe un ascenseur que l’on fait monter et descendre en actionnant un bouton, une console qui, à part changer la couleur de la pièce dans laquelle elle se trouve du vert au rouge, ne sert à rien à ma connaissance.

  • Passons maintenant à la présentation de la seconde carte et aussi du second mode de jeu. Cette seconde carte est plus colorée que la précédente car elle rassemble deux bâtiments reliés entre eux par une cours. Enfin, quand je dis plus colorée, il faut faire attention quand même car les couleurs sont toujours ternes, sans être affreuses bien sûr. Sur l’image ci-contre, vous pourrez observer la cours centrale. Je préfère cette carte à la précédente, comme la plus part des joueurs qui jouent sur les serveurs dédiés au vue du nombre de parties jouées sur celle-ci. Elle propose plus d’éléments attrayants, comme par exemple un hélicoptère en vol stationnaire, avec une échelle à laquelle on peut monter, des vitres qui se cassent, des plantes dans lesquelles on peut se cacher (comme vous le verrez dans les images ci-dessous). Des échelles, un peu cassées, sont même accrochées aux murs et on peut même y monter. Sinon l’intérieur des bâtiments est constitué de pièces de toute taille, parfois même sans autre issue que l’entrée. Les couloirs sont, eux aussi, de taille variable mais toujours assez sombres. Ainsi, on ne sait jamais ce qui nous attend au bout d’un couloir. Certains ont par contre la chance de posséder des fenêtres, les rendant ainsi plus éclairés mais augmentant aussi le risque de se prendre une balle dans la tête.



    Pour le mode « Match à mort », rien de bien nouveau, rien d’innovant. Le but est de tuer le plus de personnes et en se faisant tuer le moins de fois possible (qui ne le savait pas ? qu’il se dénonce tout de suite ! ). Vous commencez avec le couteau de Rambo et le petit pistolet avec lequel il faut tirer une dizaine de balles dans la tête de l’adversaire pour qu’il meurt. Vous devrez vous débrouiller pour trouver très rapidement votre première arme car votre survie en dépend. Celles-ci se trouvent simplement sur le sol. Et pour les munitions ? Ne vous inquiétez pas : même pas besoin de les chercher, elles se situent toujours à côté de l’arme. Pour la description des armes, je ne m’attarderais pas dessus. Elles sont aussi variées, qu’efficaces. Vous pourrez même trouver un fusil pour sniper, des mitraillettes. Une ou deux balles dans la tête de votre opposant lui seront fatal Ensuite, pour ceux qui sont comme moi, jouant comme un boeuf et fonçant sur les ennemis, il y a des packs de soins qui leur seront bien utiles. Il n’y en a pas beaucoup sur la carte et sont par groupe de deux.
En conclusion sur ce mode multijoueur, on peut dire que la prise en main est simple, les graphismes ne sont pas au top mais quand même agréables. Les deux modes de jeu présentés ne sont pas nouveaux et ne présentent donc pas d’innovation. Mais en contre partie, ils sont bien faits. Passons maintenant au mode solo, démo sortie il y a déjà bien longtemps. A noter qu’il existe aussi une mission tutoriale pour apprendre à jouer et se familiariser avec les différentes commandes.

Vous incarnez John Chaser et vous débarquez dans une ville complètement détruite par je ne sais quels étranges ennemis. Votre mission est classique : nettoyer la ville . Dans la démo, peu de choses sont dévoilées mais le peu est très beau graphiquement. Vous commencez dans les égouts de la ville. Ceux-ci sont juste une succession de couloirs avec les eaux d’égout s’écoulant dans une tranchée avec des bords pour marcher à coté, des caisses un peu partout et des planches de bois pour traverser à différents endroits. Voici quelques images illustrant ce que sont les égouts :

J’ai été admirablement surpris par l’effet graphique donné à l’eau. Vous pourrez bien sûr y plonger. Cela reste beau à regarder lorsque vous êtes sous l’eau. De plus lorsque vous tuez un ennemi et qu’il tombe dans l’eau, les effets de l’eau sur le corps suivent le courant. Le cadavre devient alors un élément du décors, au même titre que les caisses.

Je vous ai parlé un peu avant des ennemis qui semblaient bizarres, et bien je ne saurais mieux vous les décrire que les images qui suivent, alors admirez celle où j’ai fait le ménage et où j’admire les corps gisant par terre. Il y aussi une image bonus sur la droite : qui n’a jamais rêvé de tirer sur une fenêtre en bois avec une mitraillette et de voir les morceaux de bois voler en éclats, suivant le tir de la mitraillette ? Moi je l’ai fait.

Ensuite, vous sortez des égouts ... heureusement car c’est bien pour cinq minutes les égouts. Vous débarquez alors dans une ville en ruine, il ne fait pas clair et pour ne rien arranger, il pleut. La ville, dans la démo, n’est pas grande à visiter et vous aurez vite fait le tour. Mais ce n’est pas les ennemis qui manquent : dans les maisons qui sortent dès qu’ils vous voient, sur les toits et même au coin d’une rue sombre. Voici quelques images qui vous montreront comment la ville est délabrée :

En ce qui concerne les graphismes, ils sont tout aussi beaux que ceux des égouts. Les lumières essayant d’éclairer les rues sont plutôt bien mises en place. De nombreux débris se situent sur la route. De plus les bâtiments sont bien dessinés. Pour les ennemis, certains sont très difficiles à repérer, et cela est du au peu de lumière. Seul moyen de les trouver, voir de quel endroit viennent les traits jaunes représentant les balles. Le seul élément du décors qui peut être critiqué est la pluie ... mais elle n’est pas si moche que ça quand même.

Pour en finir avec ce mode solo, les graphismes du mode multijoueurs m’ont un peu déçu, alors que ceux de la version solo m’ont bien ravi et la brièveté de la démo solo m’a un peu déplu.
par Bibi 7 commentaires, dernier par
Partager

Commentaires

BalSagoth

Visiteur
(#0) 21 juillet 2003 à 13h20
Enorme boulot, Bravo BIBI. Ce test semble complet et il est bien 'décorer' avec de nombreuses images. ^^
Zork

Visiteur
(#0) 21 juillet 2003 à 14h29
Comme dit BalSa, ça représente pas mal de boulot tout ça ! Gratz (juste entre nous, combien de nuits blanches ?)
Bibi

Visiteur
(#0) 21 juillet 2003 à 15h36
beaucoup trop
lucif

Visiteur
(#0) 22 juillet 2003 à 00h15
pq pas faire ca sur les jeux directs ? ><
Bibi

Visiteur
(#0) 22 juillet 2003 à 00h16
euh j'ai pas bien compris ... mais si tu veux savoir pourquoi ne pas faire des tests sur les jeux sortis, c'est essentiellement parce qu'il faut les acheter ^^
KandeRs

Visiteur
(#0) 22 juillet 2003 à 08h07
c'est bien de faire des tests, mais de les mettres à droite en gros avec une grosse flèche rouge c'est peut être pas la meilleure idée. Vous devriez faire une section dans le menu à gauche
Bibi

Visiteur
(#0) 22 juillet 2003 à 12h07
Il faut excuser Zork pour cela, il n'a pas eu le temps de faire quelque chose de mieux avant son départ en vacances
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 14 requêtes SQL en 0.0057 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales