Au début de l'histoire de l'informatique, le processeur, appelé aussi CPU (pour Central Processing Unit) devait tout gérer, y compris tout ce qui avait trait aux calculs liés aux graphismes. Puis sont apparues les premières cartes acceleratrices, équipées de GPU : Graphic Processing Unit. Je vois certains acquiescer, ils se souviennent des Matrox M3D et des 3DFX Voodoos 1, qui ne s'occupaient que de la partie 3D de l'affichage, et necessitaient donc une carte video "normale" pour fonctionner. Le tout est maintenant complètement integré dans nos bonnes vieilles radeon et geforce, mais cela va peut etre changer. Après avoir déchargé le CPU des traitements 3D via des GPU, voila qu'une société, propose une puce qui permet de traiter la physique utilisée dans les jeux !

La société Ageia propose donc une puce, la PhysX, qui a pour objectif de décharger le plus possible des calculs liés à la gestion du moteur physique (collision, ragdolls, déplacement d'objets, interactions avec le décor, etc). On parle dans ce cas de PPU : Physics Processing Unit. Cette puce, pour fonctionner, a besoin, tout comme les antiques GPU des débuts, d'une carte spécifique, et de sa propre mémoire.

Asus (encore elle) vient de publier une photo de sa carte PhysX :



Ca ressemble à une carte graphique : il y un processeur, un gros ventilo, et 128 mo de GDDR3, mais la grosse différence est qu'il n'y a pas de sortie , ni DVI, ni VGA, puisque la communication se ferra par l'intermédiaire du bus système.


Quid de l'utilité ? cela dépendera fortement de la simplicité d'utilisation par les programmeurs d'une telle technologie. Il faudra, en effet, adapter les jeux pour utiliser la carte. L'histoire nous montre qu'il faut de 1 a 4 ans pour qu'une nouvelle technologie liée aux graphismes soient prises en compte. Du MMX au Transform & Ligthning en passant par les Pixels Shader 3.0, les concepteurs de jeux ont toujours du faire avec ceux qui avaient, et ceux qui n'avaient pas, en nivellant souvent le niveau de leur production par le bas.

Certains jeux sont d'ores et déjà annoncés pour profiter de cette technologie, comme UT2007, basé sur l'Unreal Ungine 3, ainsi que Sacred et Bet On Soldier.


Quid du prix ? les premières news concernant l'annonce de ce chip faisait état de pas moins de 300 euros, à verifier bien évidemment lors de la disponibilité réelle de ce materiel.












par Xpierrot 5 commentaires, dernier par Xpierrot
Partager | Source : matbe.com

Commentaires

Raychu

Membre
Nb msg : 353
(#1) 22 septembre 2005 à 11h36
gogo gadget au n'importe quoi!!!
Let the bass boom !!!
Lovely day for a Guinness!!!
MmoulinexX

ex archiviste
Nb msg : 302
(#2) 22 septembre 2005 à 14h46
Eh oui tiens en effet Pierrot est de retour !

Avec une news sur le PhysX en plus ! Tention les yeux !
Mon avis sur la question est : oui génial ! pas de problème ! Faisons tomber des murs et tordons de de la tole !
Mais j'attendrais quand même deux ou trois ans avant de voir les choses s'installer, et d'être obligé d'y passer.
MacIntoc

Visiteur
(#3) 22 septembre 2005 à 15h01
300€ ??????
Sont pas un peu fou dans leur tête ???
Paill1

Ex-Correcteur
Nb msg : 223
(#4) 22 septembre 2005 à 15h18
j'ai vu des vidéos de démo sur le site officiel, ça m'a pas convaincu du tout, avec des caisses prédécoupées, des plaques de métal rectangulaires sur un avion qui s'en vont avec une balle de flingue...
Xpierrot

Responsable Hardware de Zeden
Nb msg : 1496
(#5) 22 septembre 2005 à 20h50
voila attendons 3 ans !
Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves
[!] Commentaires fermés pour cette nouvelle.

Séries populaires de jeux FPS : Battlefield, Call of Duty, Doom, Duke Nukem, Far Cry, F.E.A.R., Ghost Recon, Half-Life, Hitman, Medal of Honor, Postal, Quake, Unreal, Vietcong, Wolfenstein. - Séries populaires de jeux TPS : Splinter cell, SOCOM, Metal Gear - Voir aussi : Crysis, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, Prey, Left 4 dead, Killzone 2,Team Fortress 2
ZeDen.net © Copyright 2001-2010. Tous droits réservés. / 23 requêtes SQL en 0.0058 secondes.
Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation des auteurs. - Mentions Légales